FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-HOUSTON-TEXANS

Crédit : AFP

NFL

Deshaun Watson: plusieurs équipes en mode grande séduction

Publié | Mis à jour

Maintenant libéré de l’épée de Damoclès qui lui pendait au-dessus de la tête, le quart-arrière Deshaun Watson se fait courtiser par de nombreuses équipes de la NFL.

Le joueur des Texans de Houston souhaite être échangé depuis plus d’un an, ce que désire également sa formation. Il était toutefois accusé par plus d’une vingtaine de femmes de comportements inappropriés et d’agressions sexuelles pendant des massages, ce qui a refroidi les clubs du circuit Goodell à la recherche d’un pivot. 

La semaine dernière, un grand jury de l’État du Texas a jugé que les preuves n’étaient pas suffisantes pour porter des accusations criminelles contre Watson. Depuis, il semblerait que le téléphone de Watson ne dérougit pas. L’athlète de 26 ans aura son mot à dire dans la transaction qui le sortira de Houston, car il possède une clause de non-échange.

Selon le réseau ESPN, les Panthers de la Caroline et les Saints de La Nouvelle-Orléans auraient déjà rencontré Watson et soumis une proposition d’échange aux Texans. Les Falcons d’Atlanta auraient aussi une rencontre d’organiser avec lui mercredi.

L’équipe de Houston aurait également refusé que les Colts d’Indianapolis s’entretiennent avec le quart-arrière. L’organisation ne souhaiterait pas l’échange à un rival de la section Sud de l’Association américaine.

Une équipe surprise 

Mardi matin, le site sportif The Athletic a appris que les Browns de Cleveland allaient rencontrer Watson plus tard en journée.

Cela a de quoi surprendre, considérant que le directeur général Andrew Berry avait déclaré que Baker Mayfield allait être le partant de son club en 2022. Le DG a effectué ce vote de confiance il y a seulement quelques semaines.

Hypothéqué par les blessures l’an dernier, le premier choix au total du repêchage de 2018 a connu une saison difficile. En 14 rencontres, il a complété 60,5 % de ses passes tentées pour 3010 verges et 17 touchés. Il a aussi été victime de 13 interceptions et son club a maintenu un dossier de 6-8 quand il était derrière le centre.

_______________________

Matthew Judon en mode «lobbying»

Très peu actifs depuis l’ouverture du marché des joueurs autonomes dans la NFL, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont vu leur secondeur Matthews Judon présenter sa liste d’épicerie publiquement.

Sur son compte Twitter, le joueur vedette a clairement laissé savoir quels joueurs il aimerait que sa formation embauche. En début de semaine, il a directement interpellé le receveur de passes Allen Robinson et le secondeur Bobby Wagner sur leurs réseaux sociaux.

Le premier est un vétéran de 28 ans, qui tentera de rebondir après avoir connu sa pire saison en carrière dans la NFL en 2021. L’ancien des Bears de Chicago et des Jaguars de Jacksonville a récolté plus de 1000 verges de gains à trois reprises dans sa carrière, dont deux fois dans les trois dernières années. Il serait le receveur numéro 1 chez les «Pats».

Le second a récemment été libéré par les Seahawks de Seattle. En 151 matchs en carrière, Wagner a totalisé 1383 plaqués, dont 819 en solo. Il a aussi réussi 23,5 sacs du quart, 11 interceptions et un touché de sûreté, tout en provoquant six échappés. À 32 ans, il pourrait encore rendre de fiers services à une équipe du circuit Goodell.

Reste maintenant à voir si les Patriots ont les mêmes ambitions que Judon. Si jamais c’est le cas, le club de la Nouvelle-Angleterre devra faire toute une gymnastique avec sa masse salariale.

Winovich quitte

Les «Pats» ont par ailleurs échangé le secondeur Chase Winovich aux Browns de Cleveland, mardi.

Selon le réseau NFL Network, ils ont obtenu le secondeur Mack Wilson en retour de l’athlète de 26 ans.

Winovich a connu des débuts prometteurs lors de ses deux premières campagnes dans la NFL, en 2019 et 2020. Il n’a toutefois obtenu aucun départ durant la dernière saison. Wilson a connu un parcours similaire avec les Browns. Il a amorcé 14 parties au cours de sa première année chez les professionnels, mais n’a pas beaucoup vu le terrain dans les dernières années.