HKN-HKO-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-PHILADELPHIA-FLYERS

Crédit : AFP

LNH

L’entraîneur des Flyers en furie

Publié | Mis à jour

La défaite aux mains du Canadien de Montréal n’a visiblement pas été bien digérée par le pilote des Flyers de Philadelphie, Mike Yeo, dimanche soir, et certains de ses joueurs risquent d’avoir des surprises cette semaine.

L’instructeur s’est présenté aux médias passablement irrité au terme d’un revers de 4 à 3 en prolongation. Pourtant, avec le défenseur du Tricolore Chris Wideman au cachot et une priorité d’un but en fin de troisième période, les Flyers avaient toutes les raisons de croire en leurs chances de victoire. Or, ils se sont bêtement endormis en concédant un but à Rem Pitlick, au moment où le gardien Samuel Montembeault était assis au banc. Cole Caufield a ensuite réglé le cas des favoris locaux, qui avaient auparavant été incapables de profiter d’un avantage numérique à quatre contre trois.  

Yeo n’a pas du tout été tendre à l’égard de ses hommes.

«Nous devrons trouver un moyen afin que nos hockeyeurs comprennent qu’ils peuvent jouer à leur manière ou encore, jouer pour gagner, a-t-il mentionné en point de presse, selon ce qu'a rapporté le site NHL.com. Notre jeu défensif s’améliore de match en match... c’est bien. Voilà ce qu’il faut faire, ce qu’on est censé accomplir. Mais il y a une façon de jouer avec la rondelle sans commettre des revirements et accorder de l’espace et des cadeaux à une formation ayant des habiletés. Nous refusons toujours de le faire.»

La rencontre de dimanche a ainsi illustré pourquoi Philadelphie occupe la cave de la section Métropolitaine. L’équipe a d’ailleurs perdu deux fois face au Canadien cette saison et il devance celui-ci par sept points au classement de l’Association de l’Est.

«Actuellement, nous sommes dans un profond fossé, a admis le capitaine Claude Giroux, qui a atteint le plateau des 900 points en carrière. Nous trouvons des façons de perdre. Toute la soirée, nous avons joué solidement et obtenu de nombreuses occasions de marquer. On a effectué plusieurs belles choses. Sauf qu’à la fin, on a perdu.»

Changement à prévoir  

Yeo l’a avoué: le portrait de sa formation pourrait être bien différent au prochain duel, prévu jeudi face aux Predators de Nashville. En plus des rumeurs de transaction, il y a des sanctions à l’interne que l’entraîneur a le loisir de prendre.

«C’est de réduire le temps de glace, placer des gars sur le quatrième trio et en retrancher certains si nous devons le faire, a-t-il dit. Je ne sais pas si nous avons suffisamment d’espace [sur la masse salariale] pour rappeler des joueurs. Toutefois, il y a des vétérans sur qui nous devrons compter également.»