Crédit : AFP

Europe

Le Bayern de nouveau accroché, Dortmund peut se rapprocher

Publié | Mis à jour

Le Bayern a été tenu en échec samedi pour la deuxième fois consécutive en Bundesliga malgré un but de Lewandowski, 1-1 à Hoffenheim, mais compte toujours provisoirement dix points d'avance sur Dortmund, qui joue dimanche.

Le Borussia peut revenir à sept points (avec un match en moins) s'il s'impose à domicile contre le mal classé Bielefeld (17h30) à l'issue de cette 26e journée. 

Le troisième Leverkusen reçoit Cologne, également dimanche (15h30).

Quatre jours après son carton 7-1 contre Salzbourg en Ligue des champions, Munich n'a donc pas enchaîné. 

Robert Lewandowski a répondu juste avant la pause (45e+3) à l'ouverture du score de Christoph Baumgartner (32e).

Le Polonais continue de caracoler en tête du classement des meilleurs buteurs avec 29 buts en 26 journées.

Hoffenheim, quatrième au coup d'envoi, glisse provisoirement à la 5e place, à égalité de points avec le 4e Fribourg, potentiellement qualifié pour la prochaine Ligue des champions. 

Mais Leipzig, qui compte une meilleure différence de buts, reprendra la précieuse quatrième place dimanche s'il s'impose chez la lanterne rouge Fürth (19h30).

Trois buts refusés

Le Bayern, même s'il a eu d'énormes occasions de prendre l'avantage, ne peut pas se plaindre de ce point ramené de Hoffenheim, tant la partie aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre.

Les deux gardiens, Manuel Neuer pour le «Rekordmeister» et Oliver Baumann pour Hoffenheim, ont réalisé des parades spectaculaires. 

Munich s'est vu refuser pas moins de trois buts (deux de Müller, un de Lewandowski) pour des position de hors-jeu, Serge Gnabry a placé une frappe sur le poteau (68e), et Lewandowski a été devancé de quelques centimètres par un défenseur sur la ligne alors qu'il taclait un ballon dans le but (73e).

Mais en face, Andre Kramaric a eu lui aussi trois occasions énormes (5e, 58e, 79e), annihilées à chaque fois par un Neuer toujours aussi magique.

«Nous avons eu plus d'occasions, a dit le gardien-capitaine du Bayern, ne pas repartir avec les trois points est un peu décevant. Il nous a manqué un soupçon de chance, et les décisions de hors jeu étaient limites, mais pour les spectateurs neutres, c'était un beau match».

«Perdu patience»

Ce nul est le deuxième consécutif du Bayern en Bundesliga, après le 1-1 déjà concédé la semaine dernière à domicile contre Leverkusen. La marge de 10 points sur Dortmund est trompeuse. Si le Borussia bat Bielefeld dimanche et gagne ensuite mercredi son match en retard (de la 25e journée) contre Mayence, il reviendra à quatre points. A huit journées de la fin.

Friable défensivement et parfois inefficace ces dernières semaines, le Bayern n'a marqué que 17 points sur 27 possibles depuis le début des matches retour en janvier, soit son plus mauvais bilan sur cette période depuis dix ans.

«Globalement, je suis content de la performance, a déclaré l'entraîneur Julian Nagelsmann, nullement alarmiste. Nous avons été très bons pendant les 20 premières minutes, ensuite nous avons un peu perdu patience dans le pressing et nous avons laissé des espaces, et encaissé le premier but.»

Dans les autres matches, Fribourg a fait la belle opération en s'imposant 3-2 à domicile contre Wolfsburg, grâce à un but victorieux de Nico Schlotterbeck à la 87e minute, après un doublé de Vincenzo Grifo.

Les Fribourgeois restent plus que jamais en course pour la Ligue des champions, au coude à coude toutefois avec Hoffenheim et Leipzig.