JiC

«On est en léger désavantage»

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a des problèmes de transport et de calendrier, mais il vaut mieux s'en servir comme motivation, a relativisé le directeur sportif de l'équipe, Olivier Renard, en entrevue à «JiC» vendredi.

Après son match de Ligue des champions tard mercredi soir à Mexico, le Club de Foot a eu des ennuis dans son voyage vers New York, où il disputera son prochain match dès samedi après-midi.

«On n'a pas pu s'entraîner, on a voyagé plus ou moins dix heures», a déploré le Belge, qui effectuait le voyage avec le groupe. Le club a bien cherché à repousser le match de samedi d'un jour, mais il n'y avait rien à faire.

«On est en léger désavantage (...) il y a des matchs, parfois, que tu ne peux pas bouger et ce match en était un qu'on ne pouvait pas changer», a souligné Renard, qui préfère ne pas trop s'apitoyer sur son sort. Le directeur sportif espère plutôt voir ses hommes se servir de ces impairs comme une motivation supplémentaire «pour retourner la situation».

De l'orgueil

Le CF Montréal ne connaît pas le début de saison espéré en MLS après avoir perdu ses deux premiers matchs du calendrier régulier. Certes, l'ajout des matchs de Ligue des champions et les blessures en attaque n'aident pas, mais Renard refuse d'utiliser des excuses.

«C'est à nous aussi à être meilleurs», a-t-il observé, avant d'ajouter que l'équipe se doit de progresser par rapport à la saison dernière.

«Non seulement on doit confirmer, mais on doit être meilleurs», a-t-il insisté, rappelant au passage que le club devait franchir un cap en se qualifiant pour les éliminatoires cette saison.

«Il faut de l'orgueil pour réagir (à ce début difficile), c'est bien d'avoir des critiques des médias et des supporters», a même souligné le Belge.

Voyez l'entretien complet en vidéo principale.