Crédit : AFP

LNH

«Nous méritions les huées» - Dylan Larkin

Publié | Mis à jour

Lors d’une lourde défaite de 9 à 2 contre les Coyotes de l’Arizona, un amateur des Red Wings a lancé son chandail sur la patinoire du Little Caesars Arena. Ce geste de frustration représente bien ce qui se passe au cours des dernières semaines à Detroit.

Au Michigan, les partisans commencent à en avoir assez. De l’avis de plusieurs, les Wings ont joué leur pire match de la campagne contre des Coyotes en feu. C’est devant le filet où on perçoit le plus de problèmes, alors que l’équipe avait aussi accordé 10 buts à domicile contre les Maple Leafs, le 26 février. 

Dépité, le capitaine Dylan Larkin a tenté de rallier ses troupes, mais ses commentaires en disent long sur l’ambiance qui règne dans le vestiaire.

«C’est frustrant, tu ne veux pas entendre ça, mais notre performance méritait les huées, a-t-il mentionné en conférence de presse. Je ne suis pas d’accord avec quelqu’un qui lance son chandail sur la glace, mais quand nous nous pointons comme ça à la maison, nous serons hués. Nous devrons nous en sortir et jouer mieux.»

«Je suis triste pour nous, ça continue d’arriver, a poursuivi l’attaquant de 25 ans. Nous devons trouver un moyen d’être positifs, penser à ce match, et ensuite travailler fort lors des sept dernières semaines parce que ce ne sera pas facile et nous ne pouvons accepter de continuer de cette façon.»

Les gardiens Alex Nedeljkovic et Thomas Greiss sont particulièrement en difficulté dernièrement. Il n’est pas rare de les voir laisser leur place en plein match... avant de revenir devant le filet. Cette saison, ils montrent des moyennes de buts alloués de 3,19 et 3,65, respectivement.

Tout va mal 

Pour l’entraîneur-chef Jeff Blashill, le message est le même. Il est difficile de trouver du positif dans cette dégelée contre les Coyotes. Le défenseur Gustav Lindstrom a même terminé la rencontre avec un différentiel de -6.

«Je ne peux isoler d’aspect en particulier. Je dirais tout le monde. Nous devons défendre mieux. Nous devons être beaucoup plus difficiles à affronter. Tout le monde doit faire du meilleur travail», a avoué le pilote des Red Wings.

«Nous devons trouver [l’optimisme] à nouveau ou sinon, les deux derniers mois seront misérables», a rebondi Larkin.

S’il y a un seul moment positif à tirer de cette rencontre, c’est sans doute le but de Jakub Vrana. Le Tchèque a dû être opéré à l’épaule après avoir subi une blessure au camp d’entraînement et il prenait part à un premier match cette saison.

Comme il l’avait fait à sa première apparition avec les Wings, après avoir été échangé par les Capitals de Washington en avril 2021, Vrana a trouvé le fond du filet. Ses coéquipiers et lui devront bâtir sur ces petits moments de réjouissance.