IHOCKEY-OLY-2022-BEIJING-CAN-SUI

Crédit : AFP

Hockey

La crème du hockey féminin à TVA Sports

Publié | Mis à jour

La prochaine manche de la rivalité entre les équipes nationales féminines du Canada et des États-Unis se déroulera à Pittsburgh, samedi, et sera diffusée sur les ondes de la chaîne TVA Sports 2.

Les deux puissances mondiales du hockey féminin se sont affrontées à de nombreuses reprises au fil des années, la dernière fois en finale des Jeux olympiques de Pékin. Marie-Philip Poulin avait une fois de plus joué les héroïnes avec le filet de la victoire et les représentantes de l’unifolié l’ont emporté 3 à 2 en février.

Il s’agissait d’une sixième finale olympique opposant les deux nations nord-américaines en huit éditions du tournoi féminin. Quatre fois, les Canadiennes ont eu l’avantage.

Les Américaines ont toutefois eu l’ascendant au Mondial, ayant remporté huit des 11 dernières rencontres entre les deux équipes. Quoi qu’il en soit, les Canadiennes sont championnes en titre et ont eu remporté 11 des 20 tournois, chaque fois en venant à bout des États-Unis lors du match ultime.

«Cette rivalité est l'une des plus légendaires de tous les sports, s’est enthousiasmé Jayna Hefford, consultante aux opérations de l’Association des joueuses du hockey professionnel féminin, dans un communiqué. Ce n'est un secret pour personne que les dernières années ont été difficiles pour le hockey féminin, mais ces joueuses ont prouvé à Pékin qu'elles avaient la formidable capacité de relever tous les défis et de jouer possiblement le meilleur hockey que le sport ait jamais vu.»

Avec l’appui des Penguins 

Cette rencontre amicale, baptisée le «Rivalry Rematch», sera présentée au domicile des Penguins, soit le PPG Paints Arena.

«Les Penguins sont honorés de soutenir les étoiles canadiennes et américaines du hockey féminin qui reviennent de Pékin et d'accueillir le “Rivalry Rematch” au PPG Paints Arena», a déclaré le président et chef de la direction des Penguins, David Morehouse.

«La croissance du hockey sur glace à tous les niveaux a été à la base de notre organisation au cours des 15 dernières années. Il ne fait aucun doute que ces athlètes féminines ont contribué à faire progresser le sport du hockey pour les filles, non seulement à Pittsburgh, mais partout en Amérique du Nord.»