Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Canadiens de Montréal

Kent Hughes chercherait à se départir d'un contrat

Publié | Mis à jour

Shea Weber a vraisemblablement terminé sa carrière d’hockeyeur dans la Ligue nationale de hockey. Jonathan Drouin l’avait lui-même avancé lorsque l’ancien capitaine des Canadiens de Montréal a rendu visite aux joueurs dans le vestiaire lors de son périple à Seattle, en octobre. 

Mais qu’en est-il de son contrat faramineux, qui viendra à échéance en 2026? Le directeur général Kent Hughes chercherait à s’en départir, selon le réseau Sportsnet. 

Le numéro 6 avait paraphé une entente de 14 ans d’une effarante valeur de 110 millions$ avec les Predators de Nashville, le 24 juillet 2012. Une décennie plus tard, ce pacte représente une moyenne annuelle de plus de 7,857M$ contre la masse salariale du CH.

«Je ne serais pas étonné que des formations souhaitant absorber un contrat sur la liste des blessés à long terme (LTIR), ou qui visent le plancher salarial et qui ne dépenseront pas une tonne d’argent au cours des prochaines années, jettent un coup d’œil sur le contrat de Weber», a laissé entendre le chroniqueur Elliotte Friedman.

Selon le site Cap Friendly, les Canadiens ont actuellement un coussin de 8,447M$ sous le plafond salarial avec de nombreux blessés à deux semaines de la date limite de échanges.

Weber empoche 6 millions$ cette année et touchera 3M$ la suivante, puis 1M$ pour chacune des trois dernières. 

Au cours de sa carrière dans la LNH, le Britanno-Colobien a raté 152 matchs en raison de blessures et en a certainement disputé plusieurs en étant incommodé par un malaise.