Crédit : AFP

Europe

Le nom d’Abramovitch scandé pendant l’hommage à l’Ukraine

Publié | Mis à jour

L’entraîneur de Chelsea, Thomas Tuchel, a critiqué les supporters de Chelsea en déplacement à Burnley, samedi, qui ont scandé le nom du propriétaire russe du club, Roman Abramovitch pendant la minute d’applaudissements en l’honneur du peuple ukrainien. 

«Ce n’était pas le moment de faire ça», a pesté le technicien après le match. «Si on veut montrer notre solidarité, on montre notre solidarité et on le fait tous ensemble».

Alors que la Premier League avait décidé une série de manifestations symboliques en soutien à l’Ukraine, victime d’une invasion russe, lors de la 28e journée qui se déroule ce week-end, des supporters de Chelsea ont profité de la minute d’applaudissements avant le coup d’envoi pour scander le nom d’Abramovitch.

Le milliardaire russe, qui a racheté le club en 2003 avant de rafler tous les titres nationaux et internationaux, a annoncé en milieu de semaine la mise en vente du club par crainte d’être touché prochainement pas des sanctions financières qui visent de nombreux oligarques -- mais pas lui encore -- dans l’Union européenne et en Grande-Bretagne.

«Quand une personnalité importante de notre club ou d’un autre club meurt malheureusement, on fait une minute d’hommage. Ce n’était pas le moment de donner un autre message. C’était un moment pour montrer du respect (...) En tant que club, nous avions besoin que nos supporters se joignent à cette minute d’applaudissements», a ajouté Thomas Tuchel.

«Nous voulions le faire pour l’Ukraine et il n’y a aucune opinion autre à avoir sur cette situation. Nos pensées et notre soutien leur sont acquis et nous devons être solidaires», a encore déploré le coach allemand.