Crédit : AFP

Golf

PGA : Daniel Berger bien seul au sommet

Publié | Mis à jour

Le golfeur américain Daniel Berger est confortablement installé dans le siège du conducteur à la Classique Honda de la PGA, lui qui a conclu la troisième journée d’activités au premier rang avec une priorité de cinq frappes sur ses plus proches poursuivants, samedi à Palm Beach Gardens, en Floride.

Berger n’a pas été en mesure de répliquer le pointage de 65 (-5) qu’il avait réussi lors de chacune des deux premières rondes, mais il a tout de même retranché un coup à la normale de 70, en vertu de deux oiselets et un boguey.

Le meneur a ainsi porté son cumulatif à 199 (-11) après 54 trous. S’il souhaite mettre la main sur le trophée du vainqueur, Berger devrait simplement éviter de commettre trop d’erreurs grossières durant la ronde finale, puisque ceux qui seront ses principaux poursuivants, affichent un cumulatif de 204 (-6).

L’Irlandais Shane Lowry, l’Autrichien Sepp Straka ainsi que les Américains Kurt Kitayama et Chris Kirk sont les quatre hommes qui partagent cette deuxième place.

Pour sa part, le Canadien Adam Svensson est le mieux placé parmi les représentants du pays, lui qui repose seul en sixième place, avec un cumulatif de 205 (-5). Il y a par ailleurs un écart de trois frappes entre lui et le groupe de six joueurs qui partage le septième rang.

Outre Svensson, Mackenzie Hughes est toujours en lice, lui qui a joué la normale de 70 pour une troisième journée de suite. Il partage la 19e place.

Pour leur part, Taylor Pendrith et Roger Sloan occupent la 35e place, avec un pointage de 212 (+2), tandis que Nick Taylor est un coup derrière eux, en 43e position.

L’autre membre de la feuille d’érable présent au début de la compétition, Michael Gligic, n’a pas eu la chance d’obtenir son billet pour les rondes de la fin de semaine.