Canadiens de Montréal

Andrew Hammond affrontera les Sénateurs

Publié | Mis à jour

Après avoir connu un étonnant début de carrière avec les Sénateurs, le gardien Andrew Hammond affrontera son ancienne équipe, samedi à Ottawa, dans l’uniforme du Canadien de Montréal.

Hammond, 34 ans, en sera à une première présence dans la capitale fédérale depuis 2017, soit avant qu’il soit échangé à l’Avalanche du Colorado.   

Le gardien obtient par ailleurs un deuxième départ avec le CH, lui qui a aidé le club montréalais à vaincre les Islanders de New York par le pointage de 3 à 2, dimanche dernier, à l’issue des tirs de barrage.

Chez les gardiens du Canadien, Jake Allen s’est entraîné sur la patinoire de Brossard avant ses coéquipiers, vendredi matin. Dans le cas de Carey Price, l’organisation du CH a noté qu’il allait de mieux en mieux.

«Pour être honnête, je me tiens loin de tout ça, a commenté Hammond, questionné à savoir si cela le plongeait dans l’incertitude quant à son avenir avec le Canadien. Je suis ici aujourd’hui et je dois commencer le match demain (samedi).»

Évidemment, Hammond préfère se concentrer sur ce qu’il peut contrôler, soit de bien se préparer pour affronter les Sénateurs.

Un revenant 

Parmi les autres joueurs du Canadien, l'attaquant québécois Mathieu Perreault effectuera un retour au jeu, samedi, contre les Sénateurs, lui qui était sur la touche depuis la mi-décembre.

Sinon, plus de peur que de mal pour l’attaquant Josh Anderson. Il a participé à l’entraînement, vendredi matin. Anderson avait dû quitter le match de mercredi contre les Sabres de Buffalo, en deuxième période, après avoir reçu une rondelle au visage. Il s’agit d’un certain soulagement pour le Tricolore alors qu’Anderson se montre efficace sur le premier trio aux côtés de Nick Suzuki et Cole Caufield.

Paul Byron, blessé au haut du corps durant le victoire de 4 à 0 du CH face aux Sabres, se retrouve toutefois sur la touche. Il était ainsi absent de l’entraînement.

«Il se sent mieux et reçoit des traitements, mais aucun échéancier n'a encore été établi dans son cas», a précisé l’organisation, à propos de Byron.