Crédit : AFP

Golf

PGA: tournoi difficile pour les Canadiens

Publié | Mis à jour

Les cinq Canadiens en lice à l’Invitation Genesis, présenté à Pacific Palisades, en Californie, voudront sans doute oublier cet événement de la PGA assez rapidement. Aucun d’entre eux n’a été en mesure de se qualifier pour les rondes de la fin de semaine.

Corey Conners a été le meilleur des représentants de l’unifolié, lui qui a joué la normale de 71 durant la deuxième ronde, vendredi. Ce pointage lui permet d’afficher un cumulatif de 143 (+1), à une seule frappe de pouvoir jouer ce week-end.

Mackenzie Hughes a remis une deuxième carte consécutive de 72 (+1), terminant ainsi une frappe derrière son compatriote.

Taylor Pendrith (145; +3), Adam Hadwin (146; +4) et Roger Sloan (148; +6) devront aussi plier bagage plus hâtivement que prévu et se concentrer sur des événements futurs.

Niemann au sommet

Pour une deuxième fois en autant de rondes, le Chilien Joaquim Niemann a conclu sa journée au sommet du classement.

Tout comme la veille, il a frappé l’objet blanc 63 (-8) fois, calant un aigle, sept oiselets et un boguey à sa deuxième sortie sur le parcours du club de golf The Riviera. Il affiche donc un cumulatif de 126 (-16).

C’est toutefois son plus proche poursuivant, l’Américain Cameron Young, qui en a mis plein la vue durant la deuxième ronde. Il a bouclé les 18 fanions en 62 (-9) coups seulement. L’athlète de 24 ans, qui entamait sa journée sur le neuf de retour, a réussi cinq oiselets lors des 14 premiers trous, avant de conclure sa prestation avec quatre autres oiselets de suite.

Il entamera ainsi la troisième ronde à deux frappes de Niemann.

Justin Thomas est le seul autre participant à avoir retranché au moins 10 coups à la normale après 36 trous, lui qui compte un cumulatif de 131 (-11).