Hockey

Le CMHJ sera repris au complet

Publié | Mis à jour

Le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), Luc Tardif, a mentionné jeudi que le Championnat mondial junior 2022 interrompu par la pandémie sera disputé l’été prochain en Alberta et que les résultats de cet hiver ne seront pas comptabilisés au classement.

Au cours d’une conférence de presse, les dirigeants en ont dit davantage au sujet des divers événements touchés par la COVID-19. Ainsi, les meilleurs joueurs juniors devront recommencer à zéro malgré la présentation de quelques matchs à Edmonton et Red Deer avant l’arrêt forcé du calendrier à la fin décembre. D’ailleurs, le Canada avait remporté ses deux premiers affrontements, face à la République tchèque et à l’Autriche. Contre celle-ci, Connor Bedard s’était éclaté avec quatre buts, mais tout cela sera relégué aux oubliettes. 

«Ce sera à la mi-août en Alberta et il s’agira d’une nouvelle compétition, ce qui signifie que nous effacerons les résultats de décembre, a confirmé Tardif au site de l’IIHF, ajoutant que les patineurs de la même catégorie d’âge que précédemment, donc ceux nés en 2002 ou après, pourront y prendre part. Nous discutons avec tous les participants et négocions les détails. Ça aura lieu après la Coupe Hlinka-Gretzky et il s’agira d’un festival du hockey. Les équipes sont excitées à l’idée de s’y retrouver.»

Du nouveau pour les joueuses U18 

À propos du Mondial féminin des moins de 18 ans qui devait se tenir en Suède en janvier, les États-Unis prendront la relève dans quelques mois. Effectivement, les organisateurs scandinaves ne seront pas en mesure de présenter l’événement plus tard dans l’année et espèrent maintenant le recevoir en 2023.

«Ce sera joué en juin dans le nord des États-Unis», a déclaré Tardif, spécifiant que des pourparlers avec des villes hôtesses potentielles sont en cours. Les dates exactes de la tenue du tournoi seront dévoilées plus tard.