Crédit : AFP

MLB

Courtes négociations dans le baseball majeur

Publié | Mis à jour

Les représentants du baseball majeur et ceux de l’Association des joueurs étaient de retour à la table des négociations, jeudi, dans le but de résoudre le présent lock-out, mais la réunion n’aurait duré qu’une quinzaine de minutes.

Selon ce qu’a rapporté USA Today Sports, la situation n’est pas au beau fixe et le début de la saison régulière, prévu le 31 mars, serait sérieusement compromis. Citant certaines sources, le réseau ESPN note également bien peu de progrès en vue d’établir une nouvelle convention collective.

«Je suis quelqu’un d’optimiste, disait pourtant le commissaire Rob Manfred, la semaine dernière, au terme d’une réunion entre les propriétaires. Je crois que nous aurons une entente afin de pouvoir entamer normalement le calendrier régulier.»

Posant un ultimatum, les autorités du baseball majeur auraient maintenant informé l’Association des joueurs qu’un accord devait survenir d’ici le 28 février pour ne pas retarder le début de la saison.

Une campagne écourtée?

Plus les journées passent, plus la possibilité de tenir une campagne écourtée semble réelle. Le week-end dernier, les représentants des joueurs avaient été déçus d’une nouvelle proposition faite par les dirigeants de la MLB. Parmi les enjeux majeurs, l’Association des joueurs espère améliorer les conditions entourant l’arbitrage salarial. Les deux clans ne s’entendent pas non plus sur le partage des revenus.

Avant même la saison régulière, les activités du calendrier préparatoire devaient débuter ce mois-ci. Après l’arrivée retardée des joueurs au camp d’entraînement cette semaine, les Blue Jays de Toronto prévoyaient normalement, à titre d’exemple, disputer un premier match présaison contre les Twins du Minnesota, le 26 février, à Fort Myers, en Floride.