Crédit : Photo d'archives, AFP

Canadiens de Montréal

Canadien: Andrew Hammond s’amène en renfort

Publié | Mis à jour

Cayden Primeau pourra enfin aller poursuivre son développement dans la Ligue américaine et Samuel Montembeault pourra soigner son poignet blessé. À quelques heures de l’affrontement face aux Blue Jackets, le Canadien a fait l’acquisition du gardien Andrew Hammond.

En retour de l’homme masqué de 34 ans, Kent Hughes a cédé au Wild du Minnesota et à son bon ami Bill Guerin l’attaquant Brandon Baddock. 

Ayant principalement vu de l’action dans la Ligue américaine, Hammond a disputé 56 rencontres dans le circuit Bettman, principalement avec les Sénateurs d’Ottawa. Il affiche un dossier de 27 gains contre 15 revers et six défaites en bris d’égalité.

Son plus haut fait d’armes a été d’aider les représentants de la capitale fédérale à se qualifier pour les séries lors de la saison 2014-2015.

Rappelé des Senators de Binghamton à la toute fin du mois de janvier, il avait pris le relais de Craig Anderson, blessé, et de Robin Lehner pour permettre à son équipe d’effectuer une remontée spectaculaire au classement.

Sa séquence de 20-1-2 avait permis aux Sénateurs, 11es de l’Association de l’Est, à neuf points d’une place en séries éliminatoires, de se hisser jusqu’au premier rang des équipes repêchées.

À cette occasion, il avait hérité du surnom «The Hamburglar» en référence à l’un des personnages des publicités de McDonald’s dans les années 1980 et 1990.

Bonne nouvelle pour Primeau 

Évidemment, cette fois, ce n’est pas ce à quoi il faut s’attendre du cerbère britanno-colombien. Son arrivée à Montréal sert expressément à renvoyer Primeau dans les mineures.

Le gardien de 22 ans en a pris pour son rhume au cours des dernières semaines. Il a été retiré du match dans trois de ses quatre derniers départs.

Au cours de cette période, où il est également venu en relève à Montembeault à deux reprises, il a affiché une moyenne de buts alloués de 6,17 et un taux d’efficacité de ,824.

L’Américain prendra donc incessamment la route de Laval, où il n’a joué que 65 matchs au cours des trois dernières saisons (incluant celle-ci). Un rythme bien insuffisant pour assurer un développement adéquat.

Price au Centre Bell 

Par ailleurs, Carey Price a franchi une étape de plus vers un éventuel retour au jeu. Aujourd'hui, sur les ondes du 98,5 FM, Martin McGuire a affirmé que le gardien a sauté sur la surface glacée du Centre Bell, en matinée, pour y recevoir des tirs de Jonathan Drouin.