Canadiens de Montréal

Bergevin et Brisson heureux pour les Canadiens

Publié | Mis à jour

Même s'ils se retrouvent bien loin de Montréal, l'agent de joueurs Pat Brisson et l'ancien directeur général des Canadiens Marc Bergevin sont bien heureux des récentes embauches du Tricolore.

«Marc est heureux dans ses nouvelles fonctions (conseiller au directeur général des Kings) et je pense qu'il est heureux de voir que les Canadiens ont fait de bonnes embauches, a dit Brisson, vendredi, dans une entrevue à JiC

«On en parlait l'autre fois et il ne souhaite que du bien aux Canadiens. On a toujours le CH dans le coeur quand on vient du Québec. J'espère que ça va bien aller pour eux.»

Brisson a été particulièrement étonné par l'arrivée de Martin St-Louis, un homme qu'il respecte au plus haut point.

«Je le connais très bien et j'ai beaucoup de respect pour lui, a-t-il avoué. Nos fils ont joué un contre l'autre un peu partout aux États-Unis. On a souvent été ensemble et on a coaché un contre l'autre.

«C'est un grand travaillant, il n'a rien eu de gratuit, il a travaillé pour tout ce qu'il a gagné. C'est un gars confiant qui a à coeur la culture. C'est sûr que ç'a bien été quand il a rencontré les joueurs parce que c'est Martin St-Louis, il a tellement de respect à travers la ligue.»

D'ailleurs, Brisson a deux clients talentueux chez le Tricolore : Cole Caufield et Tyler Toffoli.

«Martin va aider un gars comme Caufield, c'est certain, a indiqué le réputé agent. Il a déjà été où Caufield est en ce moment. Mais il va aussi aider d'autres jeunes joueurs et des moins jeunes. C'est une belle embauche.»

Est-ce qu'il sait quel est le plan du directeur général Kent Hughes et du vice-président des opérations hockey Jeff Gorton avec Toffoli?

«Ce sont des discussions que nous aurons prochainement, a-t-il laissé tomber. Il y a eu un changement d'instructeur, ils vont avoir un plan et on en discutera. On verra ce que l'équipe veut faire et ce qui est le mieux pour Tyler.»

Bergevin fier de ce qu'il a accompli 

Pour revenir à Bergevin, Brisson a spécifié que son bon ami est heureux avec les Kings et qu'il est en paix avec ce qui s'est passé avec les Canadiens.

«Il est très heureux, il a quand même été en nomination trois fois pour le titre de DG de l'année en 10 ans, a-t-il dit. Il a beaucoup appris et il est très respecté à travers la ligue.

«Pour les Kings, d'amener quelqu'un d'une autre organisation avec autant d'expérience, ça va leur être profitable. Ils vont s'enrichir et Marc aussi, les deux côtés en profitent. C'est une très bonne acquisition, les Kings s'en vont dans la bonne direction.»

La fierté d'un père 

Le fils de Pat Brisson, Brendon, porte présentement les couleurs des États-Unis aux Jeux olympiques de Pékin.

«Il était 5h du matin à Los Angeles lors de son premier match et on était debout, a-t-il raconté. Il a marqué le premier but du tournoi, c'était un feeling spécial comme parent, on est très fier de lui.

«Quand j'ai eu l'appel de John Vanbiesbrouck (DG des États-Unis) il y a un mois, j'étais sans mot à l'autre bout du téléphone. Je n'ai pas parlé pendant cinq ou six secondes, j'étais tellement heureux pour lui.»

Voyez l'entrevue complète de Pat Brisson dans la vidéo ci-dessus.