MLS-SOC-SPO-VANCOUVER-WHITECAPS-FC-V-LOS-ANGELES-GALAXY

Crédit : Photo d’Archives

MLS

Le défi de Maxime Crépeau

Publié | Mis à jour

À 27 ans, le Québécois Maxime Crépeau se retrouve maintenant à Los Angeles, où il entend passer plusieurs années.

L’ex-gardien de l’Impact, qui a passé les quatre dernières saisons à Vancouver, a été acquis par le Los Angeles FC le mois dernier dans une transaction majeure impliquant un million de dollars en argent d’allocation générale en plus d’un choix de premier tour au repêchage de 2023.

Sur le plan financier, il s’agit de la plus importante transaction pour un gardien dans l’histoire de la MLS.

«J’étais prêt pour ce nouveau chapitre avec une organisation qui a une mentalité de gagnante», a assuré Crépeau lors d’une visioconférence mardi.

L’échange a été conclu le 20 janvier, mais Crépeau vient tout juste de rejoindre sa nouvelle équipe dans le sud de la Californie puisqu’il était avec la sélection nationale du Canada.

C’est parce qu’on retrouve une mentalité positive au sein du club qu’il se dit très heureux du déménagement.

«En cinq ans, on a développé ici une culture gagnante au sein de l’équipe et avec les partisans, et nous avons en plus de nouveaux joueurs qui vont nous aider.

«C’est le meilleur endroit pour faire progresser ma carrière, pour atteindre les buts que je me suis fixés et pour devenir un bon gardien.»

Ce nouveau départ vient avec des attentes, mais Crépeau vit très bien avec cette réalité.

«Il y a toujours de la pression au foot, il faut obtenir des résultats et ici la culture est claire depuis le premier jour.

«J’accueille cette pression et je l’adore. J’ai vraiment juste hâte de sauter sur le terrain et de tisser des liens avec nos partisans.»

Pour rester

Crépeau a passé cinq saisons à Montréal et une autre en prêt à Ottawa en 2018 avant de prendre le chemin de Vancouver. Il espère maintenant s’ancrer pour un moment.

«Je me vois ici pour les prochaines années. C’est un club établi. Je vais avoir 28 ans en mai et je veux pouvoir faire les séries et me battre pour un trophée chaque année.

«Je crois que je suis dans une organisation qui a ce genre d’ambitions et qui a les moyens de le faire.»

Il pourra y poursuivre sa progression, lui qui est devenu un partant fiable au cours des trois dernières années.

«Ce n’est pas un secret, pour un gardien il faut jouer des matchs. C’est comme ça qu’on parfait notre art.»

Avec Dos Santos

Par ailleurs, le Los Angeles FC a annoncé mardi avoir embauché Marc Dos Santos comme entraîneur adjoint, un poste qu’il occupait avec l’équipe californienne en 2018 avant de devenir entraîneur-chef des Whitecaps de Vancouver, en 2019.

«Marc est le premier entraîneur à m’avoir invité à un entraînement quand j’avais 15 ans, a raconté Crépeau.

«Nous avons un historique et maintenant on a la chance d’avoir notre mot à dire ensemble dans cette organisation.»

L’entraîneur-chef du Los Angeles FC a pour sa part eu de bons mots pour son nouvel adjoint, qui roule sa bosse dans la MLS.

«Nous voulions avoir de l’expérience en MLS et avec un gars comme Marc, on coche la case, a dit Steve Cherundolo.

«Il a déjà été ici avant d’aller à Vancouver, il connaît la maison et il possède une très grande expérience.»

________________________________________

Le CF Montréal a subi la première défaite de son camp d’entraînement, mardi, à Fort Myers, en Floride, s’inclinant 2 à 1 face à l’Union de Philadelphie.