Crédit : Photo AFP

Coupe Davis

Coupe Davis: le Canada sans ses ténors

Publié | Mis à jour

La formation canadienne affrontera les Pays-Bas sans Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov dans une rencontre de qualification de la Coupe Davis prévue les 4 et 5 mars à La Haye.

La fédération nationale a ainsi indiqué vendredi que le Québécois Alexis Galarneau fera partie du quatuor qui effectuera le voyage en Europe. Brayden Schnur, Steven Diez et Peter Polansky l’accompagneront. Pour ce qui est d’Auger-Aliassime et Shapovalov, respectivement neuvième et 12e au classement du circuit de l’ATP, tout laisse croire qu’ils concentreront leurs énergies sur leur préparation pour le tournoi d’Indian Wells, qui doit s’amorcer le 10 mars.

Les représentants de l’unifolié auront fort à faire sur la terre battue néerlandaise. Leurs rivaux seront Botic van de Zandschulp (50e), Tallon Griekspoor (60e) et Robin Haase (250e), ainsi que Wesley Koolhof (21e en double) et Matwe Middelkoop (27e en double).

«Il ne s’est passé que quelques mois depuis notre participation aux Finales de la Coupe Davis en novembre dernier, mais nous sommes très heureux de représenter de nouveau le Canada contre les Pays-Bas, a commenté dans un communiqué le capitaine du Canada, Frank Dancevic. Les Néerlandais formeront assurément une équipe coriace et nous n’aurons pas la tâche facile, mais nous avons confiance en Brayden, Steven, Peter et Alexis. Nous savons qu’ils feront tout leur possible pour procurer la victoire à notre pays.»

Galarneau voudra poursuivre

Galarneau, 22 ans, sera la recrue de l’équipe canadienne. En 2021, le 375e joueur mondial a connu du succès sur le circuit Challenger, accédant notamment aux quarts de finale des épreuves de Bogota et de Cleveland.

Schnur, qui occupe le 239e rang mondial, prendra part à sa quatrième rencontre de la Coupe Davis. Il faisait également partie de l’équipe lors des Finales à Madrid et a récemment remporté la Coupe ATP. Il sera le leader du contingent canadien pour la première fois. Diez (268e) en sera à une troisième présence à la Coupe Davis, tandis que Polansky est un spécialiste du double (162e mondial) qui a totalisé 11 participations à la compétition.

Une victoire du Canada contre les Pays-Bas lui permettrait de se tailler une place pour les Finales 2022 de la Coupe Davis. Une défaite le relèguerait au Groupe mondial 1.