JiC

De surprenants «intouchables» chez les Canadiens

Publié | Mis à jour

Quels sont les intouchables des Canadiens de Montréal? La question est un peu plus compliquée que l'on pourrait le penser.

Selon Renaud Lavoie, il n’y en a aucun en théorie, mais une importante nuance est nécessaire.

• À lire aussi: Sidney Crosby encensé de toutes parts

• À lire aussi: Les proprios de la LNH frustrés par les Coyotes

«Si quelqu’un arrive avec une offre que tu ne peux pas refuser, peut-être que tu vas échanger un Nick Suzuki ou un Cole Caufield. Mais 99% du temps, cette offre-là ne survient pas. Il y a donc, entre guillemets, des intouchables», a précisé le journaliste de TVA Sports lors de sa chronique «La mise en échec» à la quotidienne JiC, mardi.

Et parmi ces «intouchables entre guillemets», on retrouverait Josh Anderson. 

«Il est intouchable d’une certaine façon, a expliqué Lavoie. Qu’est-ce que la direction des Canadiens dit présentement? Que l’équipe est trop lente. Si tu échanges Anderson, tu n’améliores pas ta vitesse. J’ajouterais Paul Byron à ce groupe.»

Bref, n’importe quel joueur de la formation actuelle dont le coup de patin est en deçà de la moyenne pourrait changer d’adresse. 

«Il y a des questionnements à avoir sur ces joueurs-là, sur leur avenir au sein de l’organisation», a mentionné Renaud Lavoie. 

Voyez son segment complet dans la vidéo ci-dessus.