Canadiens de Montréal

Le CH a tourné le dos à un intrigant gardien

Publié | Mis à jour

Ça n’excuse pas tout, loin de là, mais la situation des gardiens chez le CH est de plus en plus triste, voire pathétique. 

Carey Price n’étant initialement supposé rater que le premier mois d’activités, le Tricolore a, en début de campagne, fait confiance au duo Jake Allen-Samuel Montembeault. 

Mais les deux sont tombés au combat (à différents moments) et le club a donc dû se tourner vers Cayden Primeau et... Michael McNiven, le cinquième gardien de l’équipe sur le plan hiérarchique.

Résultat? Cette interminable valse de portiers, jumelée à la pitoyable tenue du groupe en général (pas épargné par les blessures lui non plus, il faut le mentionner), place le CH au 32e et dernier rang de la LNH en termes de points, mais également au chapitre des buts accordés. En fait, la Sainte-Flanelle a alloué 26 buts à ses quatre (!) dernières sorties. 

Pendant ce temps, Aaron Dell, un intrigant gardien, s’est retrouvé au ballottage ces derniers jours et alors que plusieurs pensaient que les Canadiens allaient lui faire signe, l’équipe a plutôt passé son tour. Pourquoi? 

À l’occasion de son segment quotidien à «JiC», Renaud Lavoie s’est penché sur la question. 

«Je ne suis pas sûr que Dell avait plusieurs partisans parmi le groupe de dépisteurs du CH», a d’abord lancé l’informateur de TVA Sports. 

«Certains diront : "oui, mais tu as quand même un problème majeur dans ton organisation : tu n’as pas de gardiens et c’est pour cela que tu gardes Cayden Primeau."

Crédit photo : Ben Pelosse

«Je veux bien, mais le plus gros obstacle de l’équipe, c’est que dans une saison donnée tu ne peux qu’avoir 50 contrats. Les Canadiens en ont présentement 48. Vous comprenez que c’est loin d’être idéal pour un DG qui souhaite bouger. C’est l’une des raisons pour laquelle on a choisi de laisser passer l’opportunité Aaron Dell.»

Lavoie a poursuivi. 

«Jake Allen finira par revenir. Carey Price, peut-être aussi. Si jamais c’est le cas, il faut que tu sois en mesure de faire entrer son salaire dans la masse salariale. Tout ça menotte Kent Hughes.» 

En 12 parties chez les Sabres cette saison, Dell n’a remporté qu’un match. Il affiche une moyenne de buts alloués de 4,03 et un pourcentage d’arrêts de ,893. Il compte tout de même 126 matchs dans la LNH et ses chiffres, étalés sur toutes ses saisons dans le circuit Bettman, sont un peu plus encourageants : 50 gains, une moyenne de 2,93 et un pourcentage d’efficacité de ,905. 

Mais le Bleu-blanc-rouge n’était clairement pas intéressé par l’homme masqué de 32 ans, ce qui ne veut pas dire, tempère Renaud Lavoie, qu’un autre gardien ne s’amènera pas prochainement à Montréal. 

«C’est certain qu’on continue à regarder», a conclu le journaliste.

Voyez son segment complet en vidéo principale.