Crédit : Ben Pelosse / JdeM

Olympiques

«Claude Julien était dévasté»

Publié | Mis à jour

Blessé, Claude Julien n’accompagnera pas Équipe Canada aux Jeux olympiques de Pékin.

C’est ce que Hockey Canada a annoncé dimanche matin. L’ancien pilote du Canadien de Montréal a glissé sur la glace en Suisse lors d’une activité de renforcement d’équipe et il s’est fracturé des côtes. Il sera remplacé par Jeremy Colliton, qui devait initialement être son adjoint.

«Il était évidemment dévasté d’apprendre [qu’il ne pouvait pas accompagner l’équipe], a dit directeur général Shane Doan en vidéoconférence. Il voulait tellement être là. C’est une situation bizarre. Quand ça arrive, il faut gérer la situation et continuer.»

Doan n’a pas voulu donner de détails sur les événements qui ont mené à cette blessure. Mais la situation est loin d’être idéale à quelques jours du début du tournoi olympique. Il assure toutefois que les efforts de Julien n’ont pas été en vain et qu’il a pleinement confiance en Colliton, qui a déjà dirigé les Blackhawks de Chicago, pour prendre la relève.

«Les fondations qu’il laisse et la synergie qu’il avait avec Jeremy ont été évidentes depuis le début, a avancé Doan à propos de Julien. Il a été incroyable pour nous et nous sommes reconnaissants pour ce qu’il a commencé ici.»

De la classe

Colliton est quant à lui très heureux d’avoir cette opportunité aux JO. Il a par ailleurs profité de sa tribune pour encenser Julien, que ce soit pour ses qualités comme entraîneur ou simplement comme humain.

«Je veux reconnaître à quel point Claude a été bon avec moi, a ainsi lancé Colliton. Quand il a appris qu’il ne pouvait pas aller à Pékin, sa première pensée a été envers l’équipe; comment les joueurs allaient réagir, comment l’équipe allait réagir. Ça en dit beaucoup à propos de Claude. Il a de la classe.»

Les entraîneurs adjoints Nolan Baumgartner et Tyler Dietrich conservent pour leur part leurs fonctions.

Pas chanceux

Âgé de 61 ans, Julien avait lui-même remplacé Jon Cooper, qui devait diriger la formation nationale avant que le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH) Gary Bettman annonce que les membres de son circuit n’allaient pas se rendre en Chine.

Il ne s’agit pas d’une première malchance pour Julien. Il avait subi un malaise cardiaque qui a nécessité l’installation d’une endoprothèse dans une artère coronaire lors du tournoi éliminatoire de 2020, ratant le reste des séries du Tricolore. Il a été congédié au cours de la saison suivant, avant que le Canadien ne se rende en finale de la coupe Stanley.