Crédit : AFP

Internationaux d'Australie

Barty remporte les Internationaux d'Australie

Publié | Mis à jour

La N.1 mondiale Ashleigh Barty a remporté samedi pour la première de sa carrière les Internationaux d'Australie en battant en finale l'Américaine Danielle Collins (30e) 6-3, 7-6 (2).

L'Australienne décroche ainsi à 25 ans son troisième titre majeur après Roland-Garros en 2019 et Wimbledon en 2021, le premier à domicile.  

Elle est aussi la première Australienne à s'imposer à Melbourne depuis Chris O'Neill en 1978.

Barty a gagné sans vraiment bien jouer et sans être aussi dominatrice que lors des six premiers tours.

Dans la première manche, elle a sauvé la seule balle de break qu'elle a concédée et a transformé la seule qu'elle s'est créée.

Après 32 minutes, la moitié du travail était faite.

Mais elle a traversé un passage à vide en début de deuxième manche. Elle a cédé à deux reprises sa mise en jeu en un set, soit le double du nombre de jeux concédés lors des six matchs pour en arriver là (un break concédé face à Amanda Anisimova en 8es).

Menée 5-1 en commettant un nombre inattendu de fautes directes et de doubles fautes, elle est quand même parvenue à se reprendre pour revenir à 5-5.

Collins a réussi à emmener le match au tie break mais Barty a rapidement pris l'avantage, s'offrant quatre balles de match et concluant dès la première.

Barty participait à son 9e Open d'Australie et n'avait jamais dépassé les demi-finales (2020).

Pour remporter le titre samedi, elle a vaincu quatre Américaines lors de ses quatre derniers matchs: Amanda Anisimova en 8es, Jessica Pegula en quarts, Madison Keys en demies et Collins en finale.

Pour décrocher son premier Majeur en 2019 à Roland-Garros, l'Australienne avait battu les quatre même joueuses: Pegula au 1er tour, Collins au 2e, Keys en quarts et Anisimova en demies.

Elle devient la seule joueuse en activité avec Serena Williams à avoir remporté des Majeurs sur toutes les surfaces (dur, gazon et terre battue).