Panthers c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

JiC

Un «malaise grandissant» pour les Canadiens

Publié | Mis à jour

Alors que Jeff Gorton ouvre son jeu sur une possible reconstruction, Jean-Charles Lajoie se questionne sur le malaise qu’occasionnent les dossiers de Carey Price et Jeff Petry. 

Le mutisme de Price, qui n’a pas parlé aux médias depuis son retour dans le giron de l’équipe, fait notamment sourciller par les temps qui courent. 

• À lire aussi: Dominique Ducharme : triste épisode à l’entraînement

• À lire aussi: Reconstruction dans les plans pour le CH

«Il faut admettre que c’est au bas mot particulier, a souligné l’animateur de TVA Sports, vendredi, lors de sa quotidienne JiC. Ça n’a en fait aucun sens. Le joueur franchise de l’équipe, de retour du programme d’aide aux joueurs, blessé mais en réhabilitation quotidienne dans les installations du club, qui ne parle pas au public via la courroie de transmission que sont les journalistes.

«Essayez d’imaginer la même affaire avec avec Aaron Rodgers à Green Bay, avec Tom Brady à Tampa Bay, avec Pat Mahomes à Kansas City ou Lebron James à Los Angeles.»

Les états d’âme que partage la femme de Price, Angela, sur la vaccination sont également embarrassants pour l’organisation. 

«Autant d’ailleurs que les statuts de Julie Petry qui, elle, a fait un énoncé en appui aux camionneurs non-vaccinés qui manifestent à Ottawa», a ajouté Jean-Charles.

Les femmes de Price et de Petry préféreraient-elles que leur mari quitte Montréal pour de bon? L’hypothèse a été soulevée par le coloré animateur. Rappelons que Julie Petry a quitté le Canada avec ses fils en raison de la situation sanitaire à Montréal. 

«Est-ce que l’organisation du Canadien préférerait régler le malaise grandissant en échangeant et Price et Petry? Que pense Jeff Gorton de ce mauvais théâtre?»

Voyez l’édito complet de Jean-Charles Lajoie dans la vidéo ci-dessus.