Crédit : AFP

Internationaux d'Australie

Australie: une finale assurément historique

Publié | Mis à jour

Rafael Nadal s'est qualifié vendredi pour sa sixième finale des Internationaux d'Australie en éliminant l'Italien Matteo Berrettini (7e) 6-3, 6-2, 3-6, 6-3 et tentera de décrocher un 21e titre record en Grand Chelem.

«Je ne pense qu’aux Internationaux d'Australie!», a assuré l'Espagnol de 35 ans, qui pourrait devenir dimanche le seul détenteur du record de titres majeurs (un de mieux que ses grands rivaux Roger Federer et Novak Djokovic).  

Pour tenter de décrocher son deuxième titre à Melbourne, le 5e joueur mondial affrontera dimanche en finale le Russe Daniil Medvedev (2e), qui a battu le Grec Stefanos Tsitsipas (4e) 7-6 (5), 4-6, 6-4, 6-1 dans un match tendu et spectaculaire. 

Ce sera sa 29e finale de Grand Chelem, à deux longueurs du record de Djokovic et Federer.

L'an dernier, Nadal avait été éliminé en quarts par Tsitsipas après avoir mené 2 manches à 0.  

Vendredi, après avoir confortablement remporté les deux premiers sets, Nadal a eu une petite baisse de régime dans le troisième, où il a commis 7 fautes directes, soit la moitié des 14 commises sur l'ensemble des trois premières manches.

Dans le 4e set, Nadal a réussi le bris pour mener 5-3 et servir pour le match. Il n'a pas laissé passer sa chance.

Medvedev aussi peut passer à l'histoire  

S'il décroche le titre dimanche, il deviendrait aussi le deuxième joueur de l'ère Open, le quatrième dans l'histoire, à avoir remporté au moins deux fois chacun des Majeurs. Un exploit réalisé par Djokovic l'an dernier quand il a remporté Roland-Garros pour la deuxième fois.

Berrettini jouait, à 25 ans, sa deuxième demi-finale de Grand Chelem, après Wimbledon en 2021, où il s'était hissé en finale.

De son côté, Medvedev, finaliste l'an dernier à Melbourne et vainqueur des derniers Internationaux des États-Unis, peut devenir dimanche le premier joueur de l'ère Open (depuis 1968) à remporter coup sur coup ses deux premiers titres du Grand Chelem.

Rappelons que le Russe de 25 ans avait privé Djokovic d'un 21e Majeur avec sa victoire à Flushing Meadows, mais également du Grand Chelem, puisqu'il avait remporté successivement les Internationaux d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon. 

Crédit photo : AFP