Crédit : Photo d'archives Martin Chevalier

Balados

«Price ne sera pas échangé d’ici la date limite»

Publié | Mis à jour

L’avenir de Carey Price avec les Canadiens de Montréal ne se jouera pas d’ici la date limite des transactions, à moins d’une énorme surprise, selon Renaud Lavoie.

En entrevue au balado La Dose, l’expert hockey assure toutefois que le gardien a «de la valeur» sur le marché malgré son salaire de 10,5 millions $ et sa blessure à un genou.  

«Price a de la valeur comme gardien de but, comme leader et avec le respect qu’il commande de ses coéquipiers. Carey, il veut aller en chercher une coupe Stanley.»

Si transaction il y a, pourquoi devra-t-elle attendre à l’été?

«Les transactions sont beaucoup plus faciles à faire pendant l’été. Les équipes ont le temps de réfléchir et de chercher des solutions à leurs problèmes», a expliqué Lavoie.

«Avec la masse salariale, les équipes sont prises à la gorge pendant la saison régulière. Le Canadien pourrait cependant profiter d’une situation que l’on verra dans les prochains mois : une équipe qui a tout pour réussir, mais qui s’incline au deuxième tour des séries car elle n'a pas de gardiens.»