Canadiens de Montréal

«Le Canadien a réalisé un bon coup»

Publié | Mis à jour

Frédérick Gaudreau a partagé le même vestiaire que Roman Josi et Filip Forsberg à Nashville. Il a joué une saison avec Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Kristopher Letang à Pittsburgh.

Au Minnesota, Gaudreau a maintenant appris à bien connaître un autre phénomène de la LNH, le Russe Kirill Kaprizov. Gagnant du trophée Calder l’an dernier, Kaprizov transporte encore une fois l’attaque du Wild sur ses épaules avec 47 points (17 buts, 30 passes) en 36 matchs.

«Kirill entre dans la catégorie des joueurs exceptionnels, a affirmé Gaudreau. Il est encore jeune à 24 ans. Quand tu regardes ce qu’il accomplit déjà sur la glace, tu n’as pas le choix de le placer avec l’élite de la LNH. C’est encore tôt pour dire ça, mais je sens qu’il fera sa place parmi les grands du hockey. Je le vois tous les jours à l’entraînement. Physiquement, il est vraiment fort. Il a du talent, mais aussi de la détermination.»

Pitlick, un bon joueur

Gaudreau avait également de bons mots pour le nouveau numéro 32 du Canadien, Rem Pitlick.

«J’ai joué assez longtemps avec lui à Milwaukee, a-t-il rappelé. Il est rapidement devenu l’un de mes bons amis. Quand j’ai su que le Wild l’avait réclamé au mois d’octobre, j’étais vraiment heureux. Il n’est pas juste un ami, mais un bon joueur. Je crois que le Canadien a réalisé un bon coup en faisant son acquisition, encore une fois au ballottage.»

«Rem est bon avec la rondelle, il est rapide, il lit bien le jeu et c’est un passionné du hockey, a-t-il enchaîné. Pour moi, c’est un solide joueur. Il peut aussi jouer au centre et à l’aile.»

Pitlick croisera sur son chemin Gaudreau et le Wild lundi soir sur la glace du Xcel Energy Center, mais il le fera avec le chandail du CH sur son dos.