LNH

Kristopher Letang «hors du commun»

Publié | Mis à jour

Le Québécois Kristopher Letang vieillit comme le bon vin. À 34 ans, le vétéran défenseur disputait dimanche un 900e match avec les Penguins de Pittsburgh alors qu'il connaissait ses meilleurs moments offensifs en carrière.

Letang devient le troisième joueur de l’histoire de l’organisation à atteindre ce plateau. Sidney Crosby (1068), Evgeny Malkin (947) et Mario Lemieux (915) sont les autres. 

Avant d'être blanchi dimanche dans un gain de 3 à 2, le Montréalais avait récolté au moins un point dans 10 matchs consécutifs (deux buts, 15 points). Seulement deux autres arrières ont réussi l’exploit pour le club de la Pennsylvanie auparavant, soit Paul Coffey (13 matchs et 10 matchs) et Randy Carlyle (10 matchs).

«Son niveau de forme physique est hors du commun, a d’ailleurs dit l’entraîneur-chef Mike Sullivan en conférence de presse avant le duel de dimanche. C'est un gars qui aime jouer. Il est ultra-compétitif et il est prêt à travailler pour garder son jeu au meilleur niveau possible.»

Expérience 

Le pilote a ensuite appuyé ses propos par des décisions concrètes, pendant le match. Letang a été le joueur le plus utilisé des deux clans, avec 28 minutes sur la surface glacée, en plus de participer à la fusillade.

L’expérience du défenseur a certainement joué en faveur des Penguins dans une remontée de deux buts.

«Les bonnes équipes trouvent toujours un moyen, a dit le principal intéressé après la partie. Vous ne pouvez pas vous décourager lorsque les choses ne vont pas dans votre sens. Pour que cette équipe revienne dans un match, il n'en faut pas beaucoup. Nous avons le talent et les habiletés pour le faire.»

Repêché en troisième ronde par les Penguins lors du repêchage de la Ligue nationale en 2005, Letang a jusqu’ici totalisé 137 buts et 617 points en 900 matchs. Il a ajouté 86 points en 142 duels éliminatoires, mettant la main sur trois coupes Stanley.