Crédit : AFP

LNH

Une 11e défaite d'affilée pour les Flyers

Publié | Mis à jour

Le marasme des Flyers de Philadelphie s’est prolongé alors qu’un revers de 6 à 3 contre les Sabres a porté leur séquence de défaites à 11, samedi, à Buffalo.

Les Flyers avaient pourtant plutôt bien amorcé la rencontre disputée au KeyBank Center. Après avoir encaissé le premier but du match, inscrit par Jeff Skinner, la formation de la Pennsylvanie a riposté avec deux buts en moins de deux minutes. Rasmus Ristolainen et Claude Giroux portaient ainsi la marque à 2 à 1 en milieu de première période.

L’envol des Flyers fut toutefois de courte durée. Tage Thompson a ajouté à sa meilleure saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en inscrivant ses 13e et 14e de la campagne avant que Peyton Krebs n’enfile l’aiguille pour la première fois de sa carrière en fin d’engagement.

Les Sabres menaient 4 à 2 après seulement une période. Martin Jones a laissé sa place entre les poteaux des Flyers à Carter Hart après avoir flanché à quatre reprises en huit tirs. Krebs et Skinner ont ensuite marqué leur deuxième de la rencontre pour clouer le cercueil des Flyers, qui ont montré un signe de vie en fin de match avec le deuxième de la partie de Giroux. C’était toutefois trop peu, trop tard, pour les hommes de Mike Yeo, qui occupent les bas-fonds de la division Métropolitaine.

Les Bruins maîtres chez eux

À Boston, les Jets de Winnipeg ont été durement accueillis par les Bruins, qui l’ont emporté 3 à 2.

Dans un duel où les mises en échec percutantes et les échauffourées étaient à l’honneur, les Jets ont bien failli forcer la tenue d’une prolongation. Avec deux hommes en plus avec une minute à faire, ils ont cogné à la porte à plusieurs reprises, sans toutefois faire flancher Tuukka Rask.

David Pastrnak a marqué le but de la victoire pour les Bruins grâce à un tir sur réception parfait en avantage numérique en troisième période. Charlie Coyle et Oskar Steen ont aussi touché la cible pour la troupe de Bruce Cassidy. Le Québécois Patrice Bergeron a dominé la colonne des tirs au but avec six tentatives, toutes infructueuses, sur le filet de Connor Hellebuyck.

Les Bruins sont tout feu tout flamme en 2022, avec 10 victoires en 12 rencontres.

Les Jets avaient pris une avance, en première période, grâce à Jansen Harkins et Andrew Copp. La formation de Winnipeg s’est inclinée à ses trois derniers matchs.