Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

UFC

Le combat de Charles Jourdain tombe à l’eau

Publié | Mis à jour

Le Québécois Charles Jourdain a vécu une vive déception vendredi, car il a appris l’annulation de son combat qui devait avoir lieu le lendemain contre Ilia Topuria à l’UFC 270 à Anaheim.

Effectivement, le combattant espagnol a éprouvé des ennuis avec sa coupe de poids, selon diverses sources, dont le média Eurosport Espana.

Signataire d’un récent contrat de quatre affrontements avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Jourdain (12-4-1) avait accepté à neuf jours de préavis de croiser le fer avec Topuria (11-0-0), classé 13e chez les poids plumes de l’UFC, en remplacement de Movsar Evloev, déclaré positif à la COVID-19, dans un gala mettant en vedette Francis Ngannou et Ciryl Gane en combat de championnat dans la catégorie des poids lourds. Topuria avait d’ailleurs remporté ses deux derniers combats par knock-out au premier round.

À sa dernière sortie, l’athlète de la Belle Province, pour sa part, avait défait Andre Ewell par décision unanime le 18 décembre.

Quel avenir pour Jourdain?

Faute de disponibilité, le combattant québécois n’a pas pu être joint immédiatement.

Impossible donc de prédire ce que l’avenir lui réserve, lui qui aurait pu être propulsé à l’avant-scène de sa catégorie en cas de victoire. Lorsque joint par l’Agence QMI, une journée après avoir signé le contrat pour se battre contre Topuria, l’athlète de 26 ans avait toutefois avoué que la victoire ou la défaite lui importait peu et que seulement ce combat et l’expérience qu’il allait lui apporter étaient importants.

«Une victoire contre Topuria peut ouvrir énormément de portes, mais ces portes-là ne m’intéressent pas pour l’instant. Ce qui m’intéresse le plus, c’est de rentrer, d’avoir un [bain de sang] avec un des meilleurs [espoirs] de l’UFC.»

Difficile même de savoir si un autre combat contre Topuria pourrait être une possibilité, puisque Jourdain agissait à titre de remplaçant à l’origine.

Chose certaine, la prochaine fois que Jourdain montera dans l’octogone, il fera face à un autre défi important qu’il s’est imposé, lui qui cherche à en relever le plus possible.

«Dans l’UFC ou chez TKO MMA, chaque fois que j’ai pris ce type de décision un peu folle, ça l’a toujours bien tourné», avait déclaré Jourdain, lors d’un autre entretien avec le Journal de Montréal.

Même s’il ne se battra pas samedi soir, aucun changement ne sera apporté au contrat de quatre combats signé par Jourdain plus tôt en janvier.