Louis Jean

DG du CH: voici 10 des 11 candidats rencontrés

DG du CH: voici 10 des 11 candidats rencontrés

Louis Jean

Publié 20 janvier
Mis à jour 20 janvier

Les médias sociaux se sont enflammés lorsque les Canadiens de Montréal ont annoncé l’embauche de Kent Hughes à titre de directeur général. Si certains ont été déçus que les candidatures de Patrick Roy, Daniel Brière ou Mathieu Darche n’aient pas été retenues, la nouvelle a été accueillie extrêmement favorablement dans la LNH.

«C’est une nouvelle direction, une nouvelle approche, mais je crois sincèrement que Hughes est prêt pour ce défi et surtout saura le relever», m’a confié un agent compétiteur qui avoué avoir un grand respect pour le Montréalais.

Voyez l'intervention de Louis Jean à "JiC" en vidéo principale.

Rencontrer les médias et brièvement exposer sa philosophie était la partie facile. Maintenant, le travail commence. Hugues et Gorton vont se retrousser les manches. Il y a beaucoup de travail à faire.

Le Canadien a confirmé que le comité de sélection avait rencontré 11 personnes. Selon ce que j’ai recevoir comme informations, voici 10 des 11 personnes qui ont été rencontrés. 

Il y a quelques points qui sautent aux yeux. 

Kevin Weekes 

L’ancien gardien Kevin Weekes a obtenu une rencontre. Weekes est un nom qui revient régulièrement depuis un certain temps lorsque des postes de DG sont disponibles. 

L’analyste pour le réseau ESPN possède une grande connaissance de la «game», est très branché, est un communicateur hors pair et est très passionné. Pour ceux qui se posent la question, Jeff Gorton et Weekes ont brièvement travaillé ensemble au NHL Network. Si Weekes le désire, il va un jour être à l’emploi d’une équipe. Et oui, l’Ontarien se débrouille en français. 

John Sedgwick 

John Sedgwick, vice-président, opérations hockey et affaires juridiques avec le Canadien est un autre nom qui n’a pas circulé. Sedgwick s’est forgé une excellente réputation non seulement avec l’organisation mais à travers la LNH. Le fait qu’il ait été rencontré en entrevue démontre à quel point il est hautement estimé et apprécié.

Une course à deux

J’ai maintenu depuis quelques temps que celui qui allait remplacer Marc Bergevin était soit Hugues, soit Daniel Brière. Je persiste et signe. Brière a laissé une excellente impression. Je crois que le Canadien aimerait trouver une façon de lui faire une place. Mais je me demande si les Flyers, étant donné qu’il n’a pas obtenu le poste convoité de directeur général, ne trouveront pas une façon de le garder. 

L’an dernier, Chris Drury a été interviewé pour le poste de DG des Penguins de Pittsburgh. Pendant le processus, il s’est retiré. Les Rangers lui ont fait comprendre qu’ils tenaient à le garder. 

On lui a donné un titre plus important, on a augmenté ses responsabilités et son salaire et peu de temps après, il a remplacé...Jeff Gorton et pris les reines des Rangers de New York. Et à fort prix à part ça. Je me demande si les Flyers feront la même chose. Après les départs d’Alain Vigneault et Michel Therrien, le ménage pourrait se poursuivre à Philly.

Des hypothèses pour le 11e candidat

Les mathématiques n’ont jamais été ma force. Mon enseignante Mme. Joanisse pourrait vous le confirmer! Alors vous avez sans doute constaté qu’il manque un nom à la liste. Je croyais que Martin Lapointe allait obtenir une chance de parler au comité. Je peux me tromper mais on m’a dit que ce n’a pas été le cas. 

Quelqu’un m’a mentionné le nom de Florence Schelling. L’ancienne directrice générale au SC Berne est la première femme à avoir dirigé une équipe professionnelle de hockey. 

Le réputé journaliste Elliotte Friedman du réseau Sportsnet a parlé de Daniel Doré il y a quelques semaines. Est-il le 11e candidat? Est-ce un individu que Gorton a ciblé pour la relance de l’équipe particulièrement dans le département du recrutement? Doré est actuellement à l’emploi des Rangers et a travaillé étroitement avec Gorton.

Grande classe

Hugues aura probablement besoin de quelques semaines pour répondre à tous les messages textes qu’il a reçu. Parmi ceux qui ont tenu à lui souhaiter bonne chance : Marc Bergevin. J’ai eu d’ailleurs eu une pensée pour Bergevin lors de la conférence de presse de Hughes. Il a tout donné à l’organisation. Il a mis son coeur et ses tripes pour ramener la coupe Stanley à Montréal. C’est quand même incroyable de penser que quelques mois après s’être incliné en finale, Bergevin est maintenant à l’emploi des Kings.

Bergevin a fait preuve d’une grande classe en communiquant avec Hughes. Je suis convaincu qu’il ne souhaite que du succès à son successeur et à l’organisation. 

Patrick Roy et Brière également font partie des centaines de personnes qui ont communiqué avec Hughes pour lui souhaiter la meilleure des chances dans son objectif de redresser le Canadien.