SPORTS-SOCCER-TORONTO FC-CF-MTL

Photo : Kamal Miller a rapidement fait sa place en arrivant à Montréal la saison dernière et veut maintenant jouer un rôle plus important. Crédit : Photo d’archives, Ben Pelosse

Club de foot Montréal

Kamal Miller prêt à en prendre plus

Publié | Mis à jour

À 24 ans, Kamal Miller s’estime prêt à prendre de plus grandes responsabilités avec le CF Montréal cette année.

• À lire aussi: «Les 19 derniers mois ont été très difficiles» - Kevin Gilmore

Avec le départ de Rudy Camacho, qui était le général du bloc défensif montréalais, l’arrière ontarien soutient qu’il peut en prendre plus sur ses épaules.

« J’ai l’impression qu’à chacune de mes saisons, j’ai franchi de nouvelles étapes. L’an passé, je devais m’habituer à jouer régulièrement », a rappelé Miller lors du point de presse virtuel mardi après-midi.

« Cette saison, je me retrouve comme un genre de vétéran et c’est un défi que j’embrasse », a-t-il insisté.

Progression

À n’en point douter, Miller est un homme qui aime les défis et qui carbure à la pression qui les accompagne.

En arrivant à Montréal l’hiver dernier, il tentait toujours de s’établir après une seconde saison à Orlando où son temps de jeu avait fortement diminué.

Résultat, il a disputé 27 matchs dans le maillot montréalais, jouant 2377 minutes, soit plus que lors de ses deux saisons en Floride. Selon lui, il a réussi à ouvrir les yeux de plusieurs observateurs.

« Je dirais que j’ai gravi quelques échelons l’an passé. Si on regarde le début de la saison 2021 et les matchs de qualification du Canada, je ne crois pas que beaucoup de gens me voyaient être un régulier.

« Je me suis peut-être même un peu surpris, mais c’est le cas depuis le début de ma carrière, j’ai toujours eu à en faire plus. »

Des possibilités

Son désir d’assumer de plus grandes responsabilités est évident, mais c’est une discussion qui aura lieu plus tard.

Il souligne d’ailleurs que rien n’est encore coulé dans le béton quant à la ligne défensive.

« On n’a pas encore discuté des détails sur les positions, précise-t-il. Il y a plusieurs joueurs dans cet effectif qui peuvent jouer en position centrale.

« Il y a beaucoup d’options avec [Gabriele] Corbo, [Joel] Waterman, [Alistair] Johnston ou moi. Peu importe qui y sera, je crois que ça va aller. »

On pourrait ajouter le nom de Karifa Yao (voir autre texte) qui pourrait venir brouiller les cartes.

« Ça fait mal parce que les autres équipes vont peut-être prédire comment nous allons jouer, mais ça peut aussi nous servir de motivation. » 

La COVID s’invite

La COVID-19 s’est invitée au camp du CF Montréal. Si Mason Toye et Ahmed Hamdi sont de retour, Bjørn Johnsen et Robert Thorkelsson sont toujours absents.

Les noms de Joaquin Torres, Matko Miljevic et Zorhan Bassong ont par ailleurs été ajoutés au protocole COVID.

« Je crois que c’est inévitable que certains gars qui ne l’ont pas eue l’attrapent. J’ai l’impression que beaucoup d’équipes vont gérer ça cette saison.

« C’est dommage que ça arrive si tôt, mais c’est une bonne façon de réveiller tout le monde sur la véracité de ce virus. »