Crédit : AFP

NFL

Paris sportifs: quatre joueurs qui pourraient rapporter gros

Publié | Mis à jour

Les éliminatoires de la NFL, qui commencent au courant de la fin de semaine, offriront plusieurs opportunités aux parieurs d’essayer de faire de l’argent, que ce soit en mettant des sommes sur le résultat des matchs, le nombre de points marqués ou encore des performances individuelles.

Plusieurs joueurs pourraient non seulement mener leur équipe au prochain tour éliminatoire, mais aussi régaler les parieurs.

Voici quatre joueurs qui pourraient rapporter des gains:

Ja’Marr Chase inscrira au moins un majeur (2,10) – Bet99

Le quart-arrière des Bengals de Cincinnati Joe Burrow et le receveur de passes Ja’Marr Chase ont été en mesure de transposer dans la NFL la chimie qui avait fait d’eux un duo inarrêtable dans les rangs universitaires, avec les Tigers de LSU. Chase a d’ailleurs conclu sa saison recrue avec 81 attrapés, pour 1455 verges et 17 majeurs.

Il a d’ailleurs eu un match de 266 verges et trois touchés lors de l’avant-dernière semaine du calendrier régulier de la NFL. Il est sans contredit la cible favorite de Burrow au sein de la formation de l’Ohio et devrait continuer sur sa lancée en séries éliminatoires, contre les Raiders de Las Vegas pour commencer. Il avait aussi capté une passe de touché lors du duel entre les deux formations, lors de la 11e semaine d’activités.

Plus de 60,5 verges au sol pour Damien Harris (1,90) – Preneurs aux livres américains

L’offre n’est présentement pas disponible sur les sites de paris au Québec, puisque le nom de Harris a été inscrit sur la liste des blessés comme un cas «douteux». Il pourrait toutefois s’agir d’un stratagème de l’entraîneur-chef des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Bill Belichick afin de ne pas révéler ses stratégies. 

Si Harris est rendu disponible avant le match, l’offre du 60,5 verges au sol en est une alléchante pour le porteur de ballon. Ce dernier a franchi la barre des 100 verges lors de chacun des duels opposants les Patriots aux Bills de Buffalo cette saison, marquant quatre touchés au passage.

Rob Gronkowski inscrira au moins un majeur (2,20) – Bet99

Le quart-arrière Tom Brady et l’ailier rapproché Rob Gronkowski ont fait la pluie et le beau temps avec les Patriots, avant de se réunir à Tampa Bay. Les deux hommes n’ont rien perdu de leur chimie, eux qui ont uni leurs efforts pour six majeurs en 12 matchs cette saison. 

En 20 matchs éliminatoires, Gronkowski a aussi mis les mains sur 12 ballons dans la zone des buts. «Gronk» devrait d’autant plus être visé par son acolyte, puisque les Buccaneers ont perdu les services de deux receveurs importants dans les dernières semaines, soit Chris Godwin, qui s’est blessé, ainsi qu’Antonio Brown, qu’ils ont libéré.

Plus de 274,5 verges pas la passe pour Matthew Stafford (1,88) – Bet99

Le quart-arrière des Rams de Los Angeles a finalement une chance d’accomplir ce qu’il a trop rarement eu l’occasion de faire avec les Lions de Detroit : gagner un match éliminatoire. Un tel exploit permettrait aussi de faire taire ses détracteurs. Le pivot aura donc besoin de connaître une bonne performance et devra sans doute franchir la barre du 275 verges implantée par les preneurs aux livres. 

Il a accompli ce fait d’armes 12 fois en 17 duels cette saison, dont lors des deux matchs de la saison contre les Cardinals de l’Arizona, leurs adversaires au premier tour éliminatoire. Il pourra une fois de plus se rabattre sur sa cible favorite : Cooper Kupp.