Ski et planche

Un 100e podium pour Kingsbury

Publié | Mis à jour

Excellent sur le parcours, Mikaël Kingsbury s’est aussi distingué en entrevue immédiatement après la course en dédiant sa victoire et son 100e podium à George McQuinn, victime d’une violente chute, jeudi, à l’occasion de la Coupe du monde de ski acrobatique de Deer Valley.

Voyez la finale de la compétition dans la vidéo ci-dessus.

Prenant le départ tout juste avant Kingsbury en super finale des bosses avec la qualification olympique dans sa mire, l’Américain de 23 ans s’est cogné lourdement la tête sur le deuxième saut avant de percuter le sol. Semblant inconscient, il a glissé jusque dans l’aire d’arrivée. L’équipe médicale est intervenue et la course a été interrompue pendant une quinzaine de minutes.

«C’est difficile quand un tel incident se produit surtout quand c’est un jeune skieur qui participe à sa première super finale en carrière, a exprimé Kingsbury. Je suis resté dans ma bulle et j’ai évité de trop regarder en bas. Quand un skieur ne bouge pas et qu’il y a une quinzaine de personnes autour, ce n’est pas bon signe.»

«En haut du parcours, je savais qu’il était inconscient, mais nous avons reçu de bonnes nouvelles après la course, de poursuivre Kingsbury. C’est plus difficile entre les deux oreilles quand tu vis une telle situation. Je devais mettre toute la gomme parce que Ikuma [Horishima] partait au dernier rang tout en étant conscient de ce qui venait de se produire et on devait composer avec une visibilité réduite plus la journée avançait.»

Pour sa performance en super finale qu’il a amorcée avec une double vrille sur le premier saut, Kingsbury a obtenu 83,28 points comparativement à 81,98 pour Horishima. Son compatriote Kosuke Sugimoto a complété le podium avec 79,02 points.

Questionné par un collègue s’il allait prendre le départ, vendredi, lors de la deuxième étape à Deer Valley compte tenu de la violente chute de McQuinn, Kingsbury n’a eu aucune hésitation.

«C’est certain que je vais courir, a-t-il affirmé. Je connais mes limites et je me sens en contrôle. George n’avait rien à perdre alors que de notre côté moi et Ikuma on se bat pour des gros points.»

Avec cette victoire, sa 6e cette saison en dix courses, Kingsbury détient maintenant 32 points de priorité sur son adversaire japonais au sommet du classement cumulatif de la Coupe du monde.

Plateau inespéré

Kingsbury obtient son 100e podium en 119 départs en Coupe du monde. «C’est un plateau que je n’aurais jamais pensé atteindre, a-t-il souligné. Je n’y ai pas pensé de la journée. Je l’ai réalisé seulement après ma deuxième entrevue au bas de la piste. C’est un plateau vraiment spécial et je suis content d’être le premier à le réaliser. Je repousse les records.»

«C’est encore plus spécial de gagner et d’obtenir ce 100e podium à Deer Valley qui est la piste iconique du circuit de la Coupe du monde, de poursuivre Kingsbury. C’est notre Super Bowl, notre Wimbledon, notre Masters.»

Victorieux à ses quatre derniers départs, Kingsbury tentera d’ajouter une médaille d’or à sa récolte, vendredi, alors que le parcours de Deer Valley sera le théâtre d’une deuxième étape de la Coupe du monde. Il quittera par la suite pour Apex Mountain en Colombie-Britannique pour la préparation finale en prévision des Jeux olympiques de Pékin.

«Je suis content parce que j’atteins mon sommet au bon moment, a-t-il indiqué. Je me sens mieux physiquement qu’en début de saison. J’espère que les conditions seront difficiles à Apex pour bien nous préparer pour la Chine.»