Crédit : Photo d'archives

NFL

Catherine Raîche DG dans la NFL?

Publié | Mis à jour

Catherine Raîche n’a jamais caché son rêve de devenir directrice générale d’une équipe de la NFL et la Québécoise fait un pas de plus vers son souhait le plus cher. Les Vikings du Minnesota souhaitent rencontrer celle qui figure sur leur liste de candidats pour le poste vacant depuis lundi.

Difficile de douter de la source de la nouvelle, puisque c’est l’informateur de la NFL le plus branché qui soit, Adam Schefter du réseau ESPN, qui a ébruité l’information dans la nuit de mercredi à jeudi.

Selon lui, les Vikings ont demandé l’autorisation aux Eagles de rencontrer Raîche, qui occupe le poste de vice-présidente aux opérations football au sein de l’organisation.

À ce jour, une seule femme a occupé un rôle de directrice générale dans la NFL, soit Susan Tose Spencer, avec les Eagles, en 1983.

Un mentor confiant

L’ancien directeur général des Alouettes et des Argonauts, Jim Popp, avait été le premier à ouvrir les portes du football professionnel à Raîche, à Montréal. Elle l’a ensuite suivi à Toronto et l’homme de football d’expérience estime que les Vikings frapperaient un grand coup en embauchant son ancienne protégée.

«Certains diront qu’elle est jeune [32 ans], mais je suis convaincue qu’elle est la candidate la mieux préparée pour ce travail. Elle a déjà beaucoup d’expérience», a indiqué Popp, en entrevue avec «Le Journal».

Une belle expérience

En plus de son bagage dans la Ligue canadienne, Popp estime que les trois dernières années dans l’organisation des Eagles sont un atout majeur pour Raîche.

«À Philadelphie, le propriétaire Jeffrey Lurie et le directeur général Howie Roseman sont de bonnes têtes de football qui aiment enseigner les rudiments à leur personnel. Elle a été bien entourée et a gravi les échelons.»

«J’ai moi-même passé cinq entrevues pour des postes de directeur général dans la NFL et à chaque fois, on m’a reproché mon manque d’expérience dans la ligue. Catherine a ce vécu dans la NFL», a insisté Popp, qui verrait Raîche dans une «solide organisation» comme les Vikings.

Plusieurs candidats

Évidemment, ce n’est pas parce que les Vikings accordent une entrevue à la Québécoise qu’elle est assurée de décrocher le poste convoité.

Le quotidien «Minneapolis Star Tribune» a fait état de plusieurs candidats qui ont obtenu ou qui obtiendront aussi des entrevues.

Cette liste comprend deux membres des Browns de Cleveland, soit le vice-président aux opérations Kwesi Adofo-Mensah et le vice-président au personnel des joueurs Glenn Cook.

Le consultant au personnel chez les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Eliot Wolf, fils de l’ancien légendaire directeur général des Packers de Green Bay Ron Wolf, figure aussi dans le lot. Les Vikings ont également demandé la permission aux Chiefs de Kansas City de rencontrer leur directeur du personnel des joueurs Ryan Poles.

Le vice-président au personnel des joueurs des Buccaneers de Tampa Bay John Spytek, ainsi qu’un collègue de Raîche chez les Eagles, le directeur du personnel des joueurs Brandon Brown, sont par ailleurs dans le coup.

«Le football demeure un sport à forte prépondérance masculine, mais les barrières tombent. La NFL a fait un bon travail pour que les choses bougent. Il y aura assurément un jour une directrice générale et j’espère que ce sera Catherine. Elle le mérite et si ce n’est pas avec les Vikings, elle aura d’autres opportunités», a conclu Jim Popp.

La feuille de route de Catherine Raîche

-2015 à 2017 : Alouettes de Montréal, LCF (coordonnatrice à l’administration football)

-2017 : Alouettes de Montréal, LCF (assistante au directeur général)

-2018-2019 : Argonauts de Toronto, LCF (directrice de l’administration football)

-2019 : Vipers de Tampa Bay, XFL (directrice des opérations football)

-2019 à 2021 : Eagles de Philadelphie, NFL (coordonnatrice du personnel des joueurs)

-2021 à aujourd’hui : Eagles de Philadelphie, NFL (vice-présidente aux opérations football)