HKN-HKO-SPO-DALLAS-STARS-V-NEW-YORK-RANGERS

Crédit : AFP

LNH

Le meilleur est-il à venir chez les Stars?

Publié | Mis à jour

Le défenseur des Stars de Dallas Ryan Suter s’attend à beaucoup de son équipe d’ici la fin de la saison, mais elle devra éviter les écueils en cours de route pour se faufiler dans le groupe des clubs qualifiés en séries.

D’ailleurs, l’organisation texane a dû se résigner à soumettre mercredi le nom de l’attaquant Alexander Radulov au protocole relatif à la COVID-19. Le vétéran éprouve certes des ennuis en vertu d’un seul but en 31 matchs et un différentiel de -14 cette saison, mais son absence ne constitue pas nécessairement une bonne nouvelle. L’ancien du Canadien de Montréal compte trois campagnes d’au moins 25 buts en carrière dans la Ligue nationale.

• À lire aussi: Dossier Carey Price: une situation inacceptable?

• À lire aussi: John Chayka brise le silence

Puis, les Stars ont rappelé le gardien Anton Khudobin de leur club-école de la Ligue américaine afin de combler l’absence de Braden Holtby, également aux prises avec le coronavirus.

Malgré tout, personne ne baisse les bras dans le vestiaire. C’est le cas de Suter, qui aura 37 ans le 21 janvier. Son arrivée au Texas ne s’est pas faite sans heurts, sauf qu’il reste optimiste.

«À chaque jour qui passe, je me sens plus à l’aise. Je m’habitue au système de jeu en place, aux joueurs. Je suis davantage à la maison. Durant la seconde moitié de saison, je m’attends vraiment à de bonnes choses», a-t-il déclaré au site officiel de l’équipe.

«Collectivement, on a joué solidement, a-t-il ajouté au sujet des récentes performances des siens, qui ont notamment vaincu les Panthers de la Floride et les Penguins de Pittsburgh. Après une longue pause, on veut repartir du bon pied et je crois qu’on a réussi. On a affronté deux formations solides avant de se diriger à St. Louis [pour perdre en prolongation] pour y disputer une bonne rencontre à l’étranger. On souhaite construire sur cela.»

Encore du chemin à parcourir  

Néanmoins, Dallas a beaucoup à faire pour atteindre ses objectifs. Avec 36 points, la troupe de l’entraîneur-chef Rick Bowness occupait le sixième rang de la section Centrale avant d’accueillir le Kraken de Seattle, mercredi. Heureusement, elle a joué seulement 32 matchs jusqu’ici et pourrait profiter des parties en main sur ses adversaires.

Pour Bowness, il importe de recommencer à disputer des matchs de manière plus régulière. Cela aidera selon lui certains nouveaux venus à s’ajuster plus facilement. En plus de Suter, les Stars ont acquis Holtby, Luke Glendening, Michael Raffl et Jani Hakanpaa au cours de la saison morte.

«Ce n’est jamais aussi facile que les gens disant : "oh, il va signer avec une nouvelle équipe et cadrera parfaitement là". Ça prend un peu de temps pour que ça fasse comme un gant», a-t-il imagé.