LNH

Kucherov déjà tout feu tout flamme

Publié | Mis à jour

Au grand déplaisir de certains partisans du Canadien de Montréal, l’attaquant Nikita Kucherov a été spectaculaire, mardi soir, prouvant que sa récente blessure au bas du corps est bel et bien guérie.

Dans un gain de 6 à 1 du Lightning de Tampa Bay face aux Sabres de Buffalo, le Russe a enfilé l’aiguille trois fois. Pourtant, il s’agissait seulement du troisième match du Russe de 28 ans depuis son retour au jeu. Il avait été contraint de rater 32 parties auparavant.

• À lire aussi: Dossier Carey Price: une situation inacceptable?

• À lire aussi: John Chayka brise le silence

Les «Bolts» ont amassé deux gains et subi une défaite depuis les débuts du numéro 86 en 2021-2022. À son retour, il s’était fait complice de deux réussites dans une victoire de 4 à 1 contre les Flames de Calgary. Deux jours plus tard, Kucherov a été blanchi et a maintenu un différentiel de -3 dans un revers de 5 à 2 face aux Bruins de Boston.

«C’est un joueur spécial et nous venons d’en avoir une autre preuve. Sa vison et son anticipation du jeu font en sorte qu’il a toujours un pas d’avance sur tout le monde», a analysé l’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper, lors des conférences de presse suivant la victoire contre les Sabres.

Pas juste en attaque

Évidemment heureux de renouer avec le meilleur pointeur de son équipe pendant les deux conquêtes consécutives de la coupe Stanley, le pilote des «Bolts» a souligné que Kucherov n’est pas seulement une menace offensive.

«C’est facile de voir les points qu’il accumule, mais ce sont les petites choses qu’il effectue dans notre zone défensive, en sortie de territoire, et plusieurs autres actions sur 200 pieds que nous, les entraîneurs, respectons et apprécions. Souhaitons uniquement qu’il s’améliore à partir d’ici.»

Parlant de progression, c’est un Kucherov pas encore satisfait de son niveau de jeu qui s’est présenté devant les journalistes après son tour du chapeau.

«Je n’ai pas joué pendant si longtemps. Là, je suis de retour et je joue des matchs. Tout est difficile et j’ai besoin de temps pour me réajuster», a exprimé celui qui a brièvement joué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec en 2012-2013.

Parions que la grande majorité des joueurs de la Ligue nationale n’aurait pas ce type de réflexion après avoir fait scintiller la lumière rouge à trois reprises.

Kucherov et ses coéquipiers du Lightning renoueront avec l’action jeudi soir, lorsque les Canucks de Vancouver seront de passage à l'Amalie Arena.