Crédit : AFP

LNH

Mark Giordano de retour à Calgary?

Publié | Mis à jour

Un retour du défenseur Mark Giordano avec les Flames de Calgary n’a rien de farfelu selon son agent Ritch Winter.

L’ancien capitaine de la formation albertaine a changé de clan cet été lorsque le Kraken de Seattle l’a sélectionné au repêchage d’expansion, moins de deux ans après avoir remporté le trophée Norris. 

Or, les choses ne se passent pas aussi bien que prévu à Seattle. L’équipe est en 15e et avant-dernière position dans l’Association de l’Ouest. Et Giordano, qui connaît l’une de ses pires saisons en carrière avec quatre buts, 11 points et un différentiel de -11 en 28 parties, sera certainement offert sur le marché avant la date limite des transactions.

«Je pense certainement qu'il y a une possibilité, a dit Winter lors de son passage à l’émission "The Eric Francis Show", diffusée sur les ondes d’une chaîne radiophonique de Sportsnet. L'entraîneur l'aime. Le joueur aime l’entraîneur. Le joueur a une maison dans la ville. L'équipe semble jouer beaucoup mieux. Et je pense qu’on pourrait faire valoir l’argument que "Gio", avec un peu plus d’attaque, pourrait vraiment être une valeur ajoutée.»

Les Flames sont en effet en position pour prendre part aux séries éliminatoires après les avoir ratées la saison dernière. Ils sont deuxièmes au classement des équipes repêchées, mais ont subi trois revers consécutifs.

Un peu de renfort serait donc bienvenu, et selon Winter, l’association entre Giordano et les Flames serait non seulement naturelle, mais également logique en vertu des conjonctures favorables.

«Je pense qu'il y a une possibilité parce que si vous regardez dans la ligue, il n'y a pas beaucoup d'équipes qui ont besoin d'un joueur vétéran comme "Gio", qui ont l’espace sous le plafond et qui verraient l’acquisition de Mark comme un avantage dans leur cheminement pour se battre pour la coupe Stanley.»

Attendre 

Winters représente également Andrew Mangiapane, des Flames. Ce dernier est en voie de connaître aisément sa meilleure campagne en carrière, à 25 ans et bientôt 26, et sera joueur autonome avec compensation cet été.

Winters l’a toutefois mis en garde: il pourrait profiter de l’autonomie complète dès l’année prochaine, et les choses pourraient bouger rapidement chez les Flames.

«Mon conseil pour lui serait de conclure un accord à court terme par voie d'arbitrage ou de négociation –en négociant idéalement – puis d'attendre et de jeter un coup d'œil au paysage», a-t-il lancé.

Mangiapane a inscrit 18 buts et totalisé 21 points en 32 matchs cette année. Ses 18 réussites constituent un sommet personnel, à égalité avec l’année dernière (56 matchs).