Crédit : Twitter @BuffaloVogl

LNH

Jack Eichel enfin de retour sur la glace

Publié | Mis à jour

Deux mois après une opération complexe au cou, Jack Eichel a enfin mis les patins sur la glace avec ses nouveaux coéquipiers des Golden Knights de Vegas, mardi.

«C’était incroyable, a confié Eichel aux médias après l’entraînement. C’était un moment émotif pour moi. Je suis comme un enfant le jour de Noël.»

• À lire aussi: Mark Giordano de retour à Calgary?

• À lire aussi: Les Oilers s'intéressent à Evander Kane

Eichel portait un chandail rouge de non-contact lors de l’entraînement optionnel de mardi matin à Vegas. 

À la mi-novembre, le joueur de centre américain de 25 ans, qui souffrait d’une hernie discale, s’est fait poser une vertèbre artificielle dans le cou, du jamais-vu dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Un processus moins ardu que prévu  

«Je me sens presque rétabli, a ajouté le deuxième choix au total à l’encan de 2015, derrière Connor McDavid. [L’opération] était beaucoup plus simple que ce à quoi je m’attendais. Pour être honnête, tout s’est vraiment bien passé.»

Après une saga qui a duré plus d’un an, les Sabres de Buffalo, qui refusaient à Eichel de subir l’opération qu’il désirait, l’ont finalement transigé aux Golden Knights, le 4 novembre dernier. En retour, les Sabres ont mis la main sur les attaquants Alex Tuch et Peyton Krebs ainsi que deux choix au repêchage.

«Je suis vraiment heureux d’être resté fidèle à mes convictions, a enchaîné l’ancien de l’Université Boston. À la fin de la journée, tout s’est passé comme je l’espérais.»

En 375 parties dans la LNH, Eichel a marqué 139 buts et amassé 355 points. Il n’a toujours pas participé à un match de séries éliminatoires dans la ligue.

L’attaquant en a d’ailleurs profité pour exprimer son mécontentement à l’égard du retrait de la LNH des Jeux olympiques de Pékin.

«Comme beaucoup de joueurs, j’étais très frustré, a-t-il dit. Je ne dis pas que j’aurais été en bonne santé à temps pour pouvoir y participer, mais je ne dis pas que je ne l’aurais pas été non plus. Je suis vraiment frustré de cette décision.»

Il joint ainsi sa voix à plusieurs autres stars de la LNH, comme Brad Marchand et McDavid, qui ont critiqué ce choix controversé.