LNH

Une crise qui coûte cher à Rick Bowness

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Stars de Dallas Rick Bowness s’est vu remettre une amende de 25 000 $, lundi, pour les gestes qu’il a posés après la défaite des siens la veille.

L’homme de 66 ans a d’abord réprimandé vigoureusement les arbitres du match avant de prendre un bâton et d’utiliser l’objet pour donner deux coups violents sur le muret derrière le banc des siens. À voir dans la vidéo ci-dessus.

Les Stars se sont inclinés 2 à 1 en temps réglementaire alors qu’ils menaient 1 à 0 avec une minute à jouer au troisième tiers, face aux Blues de St. Louis.

STARS_BLUES -

Les arbitres avaient d’abord appelé une pénalité mineure à Jani Hakanpaa pour avoir accroché, dans les deux dernières minutes de jeu. Une autre pénalité, cette fois à l’endroit de Miro Heiskanen, était annoncée quand les Blues ont touché la cible une première fois. Puis, 18 secondes plus tard, alors que Heiskanen était au cachot, les favoris de la foule ont fait scintiller la lumière rouge une seconde fois.

«Si vous regardiez le match, vous avez vu ce qui s’est passé. Ils ont clairement fait trébucher Miro, de dire Bowness, qui réclamait une punition aux Blues avant que son défenseur commette lui-même une faute, en conférence de presse après le match. Ils ont pris son bâton et l’ont tiré vers le bas. C’est mon opinion. Ils ont été chanceux.»

Les Stars sont au cœur de la course aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Ouest, avec une récolte de 36 points en 32 matchs.

CRISE DE RICK BOWNESS -