Crédit : Photo Pierre-Paul Poulin

Canadiens de Montréal

Carey Price: le processus est ralenti

Publié | Mis à jour

Le mystère demeure entier concernant l’état de santé de Carey Price chez le Canadien de Montréal.

Dimanche, alors que ses coéquipiers reprenaient l’entraînement après plusieurs jours de pause, le gardien n’était évidemment pas sur la surface glacée. Il était toutefois présent au Complexe sportif Bell de Brossard, et ce, afin de rencontrer les thérapeutes de l’équipe.     

En conférence de presse, l’entraîneur-chef Dominique Ducharne n’avait toutefois pas grand-chose de nouveau à révéler concernant où en était rendu l’athlète avec sa blessure à un genou, outre le fait que l’homme de 34 ans a effectué des exercices sur la surface glacée pour la dernière fois entre «le 15 et le 20 décembre» dernier.

Rappelons que Price a été opéré pendant la dernière saison morte pour soigner ce mal. Il a aussi quitté l’entourage du club pour bénéficier des services du programme d’aide de la Ligue nationale en lien avec des problèmes de consommation.

Ducharme a également souligné qu’un retour au jeu de l’homme masqué d’ici la fin de la présente campagne était toujours l’objectif.

«Il n’y a personne qui m’a dit que Carey n’avait aucune chance de jouer cette année, a clamé le pilote. Nous avions parlé d’étapes qu’il devait atteindre. C’est certain qu’avec le temps que nous avons manqué, où nous ne pouvions même pas mettre les pieds ici, lui et d’autres joueurs n’ont pas eu ce temps-là pour s’exercer et suivre des traitements.»

«La prochaine étape est de le revoir sur la glace lors d’un exercice pour les gardiens, a aussi dit Ducharme. Il reviendra éventuellement à un entraînement régulier avec nous. Ce sont les prochaines étapes.»

Par ailleurs, Price devait participer à une rencontre virtuelle avec le médecin qui l’a opéré et plusieurs autres personnes pour obtenir une mise à jour sur l’état de son genou. Celle-ci n’a toutefois pas encore été tenue. Ducharme a simplement évoqué qu’il y avait «plusieurs raisons» pour expliquer le report de cet entretien.