Crédit : AFP

LNH

Les Sharks vont mettre fin au contrat de Kane

Publié | Mis à jour

Le nom de l’attaquant Evander Kane a été placé au ballottage inconditionnel par les Sharks de San Jose dans le but de le libérer de son contrat, samedi.

Dans un court communiqué, l’équipe californienne a indiqué qu’elle avait pris cette décision puisque l’athlète de 30 ans a «enfreint son contrat standard de joueur de la LNH et a violé les protocoles COVID-19 de la LAH».

Le Britanno-Colombien en est à la quatrième campagne d’un lucratif contrat de sept ans d’une valeur annuelle de 7 millions $. Avec cette rupture de contrat, Kane laissera sur la table un montant de 22,9 millions $, selon le site spécialisé CapFriendly.

Il deviendrait ainsi joueur autonome sans compensation dès sa sortie du ballottage et sera libre de s’entendre avec un autre club.

Kane n’a toutefois pas l’intention d’abandonner son contrat, et l’argent qui y est rattaché, aussi facilement. Son agent, Dan Milstein, a fait savoir que son client déposerait un grief s’il n’était pas réclamé au ballottage.

«Les Sharks n’ont pas de motifs suffisants pour prendre cette décision», a écrit Milstein sur Twitter.

L’Association des joueurs de la LNH a également confirmé qu’elle soutiendrait également la cause de Kane.

Une année mouvementée

Kane a collectionné les controverses en 2021. En novembre, il a été suspendu pour 21 matchs par la Ligue nationale de hockey (LNH) pour avoir contrevenu au protocole COVID-19. Le média Front Office Sports rapportait en octobre que le joueur aurait utilisé une fausse carte de vaccination.

Meilleur pointeur des Sharks en 2020-2021 avec 49 points en 56 matchs, Kane a finalement été placé au ballottage à la fin du mois de novembre. Non réclamé, il s’est rapporté au Barracuda de San Jose, dans la Ligue américaine, amassant huit points en cinq parties, avant de contracter la COVID-19, le 21 décembre.

Toujours l’an dernier, Kane a également été innocenté par la LNH des allégations de paris sportifs contre sa propre équipe auxquelles il a fait face. Plusieurs dissensions publiques avec son ex-épouse et une faillite déclarée en janvier ont également terni son année 2021.

En carrière, celui qui a été sélectionné quatrième au total du repêchage de 2009, par les Thrashers d’Atlanta, a récolté 264 buts et 242 mentions d’aide pour 506 points en 769 rencontres. Il a également porté les couleurs des Jets de Winnipeg et des Sabres de Buffalo.