Tennis

Le Canada en finale de la Coupe ATP

Publié | Mis à jour

Malgré de nombreuses difficultés, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont su tirer leur épingle du jeu et remporter leur match de double décisif, permettant au Canada de se qualifier pour la finale de la Coupe ATP dans la nuit de vendredi à samedi, à Sydney, en Australie.

Les Canadiens ont remporté le match décisif par la marque de 4-6, 7-5 et 10-7 au super bris devant les Russes Daniil Medvedev et Roman Safiullin.

«FAA» et «Shapo» ont eu de la difficulté à s’ajuster lors de la première manche, avec des services plus agressifs de la part des Russes. Auger-Aliassime s’est montré combatif au deuxième set grâce à des services dominants, ce qui a permis aux représentants de l’unifolié de se rendre au super bris.

Au dernier affrontement, Shapovalov a planté le dernier clou dans cercueil de Medvedev et Safiullin avec une imposante volée plongée.

Shapovalov travaille fort

La série d’affrontements Canada-Russie a débuté avec Shapovalov, qui a trimé dur, mais a finalement eu le meilleur sur Safiullin en trois manches de 6-4, 5-7 et 6-4, tard vendredi soir, pour offrir le premier point aux Canadiens.

Même s’il affrontait un adversaire qui se situe 153 places derrière lui au classement de l’ATP, la 14e raquette mondiale a eu besoin de plus de 2 h 30 min pour signer la victoire.

Après avoir enlevé les honneurs de la première manche grâce à un bris dès le troisième jeu, Shapovalov n’a pas été en mesure de jouer le même tour lors de la manche suivante. C’est plutôt Safiullin qui a réussi le seul bris de la manche, au 12e et dernier jeu. Le scénario s’est répété au troisième set, alors qu’il n’y a eu qu’un seul bris de service à l’avantage de «Shapo», au septième jeu.

Le Canadien a relativement bien fait sur son service, lui qui a remporté 51 des 67 échanges lorsque sa première balle était en jeu.

«FAA» dominé

Quelques minutes plus tard, le Québécois Félix Auger-Aliassime a frappé un mur face au dominant Daniil Medvedev. Il s’est incliné au pointage de 6-4 et 6-0.

La première manche s’est jouée de façon très serrée et rapide, le seul bris enregistré de toute la manche est allé à l’avantage du Russe. Il n’a eu besoin que de 39 minutes pour se défaire de son rival. Le Québécois n’a rien pu faire en deuxième manche, Medvedev ne laissant absolument rien à la 11e raquette mondiale.

Le Canada affrontera l'Espagne en finale.