Crédit : AFP

LNH

Les Flames élogieux envers les Panthers

Publié | Mis à jour

Les Flames de Calgary connaissent une bonne saison 2021-2022, mais force est d’admettre qu’ils ont croisé un adversaire bien plus fort qu’eux mardi soir, les Panthers de la Floride.

Sans Sam Reinhart (protocole COVID-19) et Sam Bennett, qui purgeait le premier match d’une suspension de trois rencontres, les Panthers ont vaincu 6 à 2 les représentants de l’Alberta. Tout semble si simple pour la Floride, qui s’est approchée du sommet du classement de la Ligue nationale de hockey avec cette victoire, une quatrième consécutive.

«Il n’y aura pas de séries éliminatoires si nous jouons comme nous l’avons fait ce soir [mardi]. C’est une équipe d’un autre niveau. Nous ne sommes pas encore là», a reconnu l’entraîneur-chef des Flames, Darryl Sutter, qui ne passe jamais par quatre chemins.

Après avoir laissé Calgary prendre une avance de 2 à 1 en première période, les Panthers ont amorcé leur travail de démolition. Le Québécois Anthony Duclair a marqué le premier de cinq buts sans réplique des siens.

«Je crois qu’ils sont l’une des meilleures équipes que nous avons affrontées dans cette ligue, a avoué Matthew Tkachuk. Nous savons que nous pouvons jouer beaucoup mieux que ce soir [...]. Le résultat pourrait être bien différent si nous n’accordions pas six buts et que nous ne nous faisons pas détruire comme ça.»

Parmi d’autres raisons, le robuste attaquant a l’impression que ses coéquipiers et lui ont abandonné le gardien Jacob Markstrom, qui a fait face à 45 lancers. Pendant ce temps, Sergei Bobrovsky s’est dressé devant pas moins de 47 rondelles pour la victoire.

D’un gros test à l’autre

Les Flames revendiquent le troisième rang de la section Pacifique, derrière les Golden Knights de Vegas et les Ducks d’Anaheim. Or, ils ont disputé cinq rencontres de moins que ces deux équipes et avaient remporté leurs deux duels depuis le retour de la pause.

«Ça nous a ramenés sur terre, s’est désolé Tkachuk. Ce match était un test, mais nous n’avons pas été à la hauteur. Cependant, je crois qu’il n’y a pas de plus grand défi que d’affronter les doubles champions en titre au prochain match. Nous n’avons pas d’excuse pour ne pas rebondir.»

Après les puissants Panthers, les Flames se frotteront au tout aussi redoutable Lightning de Tampa Bay, jeudi. Les hommes de Jon Cooper sont au sommet de la ligue encore une fois cette année avec 49 points en 35 matchs.