FBL-ITA-SERIEA-BOLOGNA-AC MILAN

Crédit : AFP

Série A (Italie)

La COVID-19 bouscule la Serie A, le FC Bologne touché durement

Publié | Mis à jour

Bologne, l'Udinese et le Torino, après la Salernitana mardi, ont annoncé mercredi faire l'objet de mesures sanitaires après des cas groupés de Covid-19 dans leurs effectifs, ce qui compromet la tenue de plusieurs matches cette semaine en Italie. 

Bologne (huit joueurs positifs) a annoncé en soirée que les joueurs "ne pourront participer à des événements sportifs officiels durant au moins cinq jours". Le club demande donc le report de ses deux matches contre l'Inter Milan, jeudi, puis à Cagliari, dimanche. 

L'Udinese (neuf joueurs positifs) a officiellement sollicité de son côté le report de ses matches jeudi contre la Fiorentina et dimanche contre l'Atalanta, après des mesures de quarantaine et de surveillance sanitaire visant ses joueurs.

Le Torino (six joueurs positifs) a lui indiqué que "tout le groupe" avait été placé en "quarantaine à domicile" pour cinq jours, ce qui signifie que les Grenats ne pourront a priori pas rencontrer l'Atalanta jeudi à Bergame ni la Fiorentina dimanche. 

Mardi, la Salernitana (neuf cas) avait déjà demandé le report de son match contre Venise, programmé jeudi.

Quelque 80 joueurs de Serie A sont actuellement positifs au Covid-19. Mais la ligue italienne écarte pour le moment tout report de match, l'ensemble de la 20e journée restant programmé pour jeudi en dépit de ces quatre forfaits annoncés. 

"C’est une situation difficile. Avec les cas de Covid, les blessés et la Coupe d'Afrique des nations, il manque douze joueurs", avait souligné dans la journée l'entraîneur de Bologne, Sinisa Mihajlovic, avant l'officialisation des mesures sanitaires. 

La Ligue maintient

L'Udinese, dans un communiqué, a indiqué compter actuellement neuf joueurs et deux membres de l'encadrement touchés, après deux nouveaux tests positifs mercredi. Les autorités sanitaires locales ont imposé à l'effectif des mesures de "quarantaine ou d'auto-surveillance du 5 au 9 janvier, sur la base des vaccinations respectives", précise le club du Frioul.

Le Torino a pour sa part indiqué dans un communiqué avoir enregistré un nouveau cas positif, s'ajoutant aux sept précédents (cinq joueurs et deux membres de l'encadrement). 

Jusqu'à cette semaine, une seule rencontre de la saison 2021-22 n'a pu avoir lieu en Serie A, fin décembre, entre l'Udinese et la Salernitana. 

Fidèle à sa politique de la saison dernière, la Ligue italienne n'avait pas reporté la rencontre en amont, laissant les joueurs de l'Udinese et les arbitres constater sur le terrain le forfait de l'adversaire, resté en Campanie sur instructions des autorités sanitaires. 

Il reviendra ainsi à la justice sportive d'infliger une défaite sur tapis vert à la Salernitana ou éventuellement d'annoncer une nouvelle date pour ce match non disputé. 

Il devrait en être de même jeudi pour les quatre rencontres qui ne devraient pas avoir lieu, à la suite des décisions des autorités sanitaires: la Ligue a confirmé mercredi soir à l'AFP que le programme de la 20e journée demeurait inchangé. 

L'Atalanta, hôte prévu du Torino, a toutefois déjà prévenu ses supporters que son stade ne serait pas ouvert au public. 

Naples, dont le déplacement sur le terrain de la Juventus était également incertain après des cas de Covid-19, a en revanche reçu le feu vert pour faire le déplacement. 

Mais trois joueurs napolitains ont appris en arrivant à Turin qu'ils ne pourraient pas être alignés, car n'ayant pas reçu la troisième dose de vaccin, selon des médias italiens.

Le Real et le Barça qualifiés

Mené 1-0, le FC Barcelone a inversé la vapeur pour l'emporter 2-1 et arracher sa qualification pour les 8es de finale de la Coupe du Roi mercredi contre un club de D3 espagnole, Linares, tandis que le Real Madrid a pris sa revanche 3-1 contre Alcoyano.

Pour la première de Dani Alves depuis son retour au club, le Barça a eu peur: vainqueurs en titre de la Coupe du Roi, les Catalans ont plié en début de match sur une tête décroisée de Hugo Diaz (19e), mais ont inversé la tendance en fin de partie grâce à Ousmane Dembélé (63e), auteur de son premier but cette saison, et Ferran Jutgla (69e).

Eliminés de la Ligue des champions en décembre et actuels 5es de Liga à 15 points du Real Madrid, les Catalans s'évitent une nouvelle crise de justesse, à une semaine du clasico face au Real en demi-finale de Supercoupe d'Espagne, le 12 janvier à Riyad, en Arabie Saoudite.

Grâce à Eder Militao (39e), puis une frappe contrée de Marco Asensio (77e) et un cafouillage dans la surface (79e), les Madrilènes ont eux aussi assuré leur billet pour les 8es de finale de la Coupe du Roi, en prenant leur revanche sur Alcoyano, modeste club de D3 espagnole qui avait éliminé la "Maison blanche" au même stade, en 16es de finale, la saison passée.

Les blessés se sont en revanche multipliés: chez les Catalans, Ronald Araujo et Frenkie de Jong sont sortis sur blessure, tout comme l'attaquant Mariano côté Real Madrid, visiblement victime d'un claquage.

Pour le reste, le Betis Séville l'a largement emporté 3-0 contre Valladolid grâce notamment à un coup franc magistral de Nabil Fekir. La seule surprise de la soirée a été l'oeuvre de l'Atlético Baléares, club de D3 espagnole, qui a écarté le Celta Vigo 2-1.