HKN-HKO-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS

Crédit : AFP

LNH

Jack Campbell peut-il gagner le Vézina?

Jack Campbell peut-il gagner le Vézina?

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 05 janvier
Mis à jour 05 janvier

Au moment d’écrire ces lignes, je me prépare pour le match que je vais décrire en soirée entre les Maple Leafs de Toronto et les Oilers d’Edmonton.

Pendant plusieurs minutes, mon intérêt s’est tourné vers le gardien des Maple Leafs, Jack Campbell. Quand on s’en remet uniquement aux statistiques, Campbell est le meilleur gardien présentement dans la LNH. Il n’y aucun doute.

Parmi tous les gardiens réguliers, il détient la meilleure moyenne de buts accordés (1,86) et le meilleur taux d’efficacité (.939). Aussi, Campbell est deuxième pour les blanchissages (4) et quatrième pour les victoires (16).

À l’image de son équipe, Campbell avait connu un départ au ralenti avec une fiche de 2-2-1, une moyenne de 2,39 et un taux d’efficacité de .915 lors de ses cinq premiers départs. Mais depuis, ses statistiques sont éloquentes. En 18 parties, Campbell a 14 victoires, une moyenne de 1,71 et une efficacité de .945.

Mais, c’est comme si j’avais encore besoin de temps pour être convaincu à son sujet. Peut-il maintenir ce rythme toute la saison et surtout en séries éliminatoires ? C’est l’inconnu pour le moment.

Campbell est peut-être âgé de 29 ans, mais il n’a joué que 110 parties dans la LNH et son total de victoires se chiffre à 56. Cette année, il s’agit de la première fois qu’il est le gardien numéro un d’une équipe de la LNH.

Mais, une chose demeure, c’est que ses performances le placent assurément dans la discussion pour l’obtention du trophée Vézina. Je vous rappelle que ce sont les directeurs généraux de la LNH qui votent pour déterminer le gagnant de ce prestigieux trophée.

J’imagine que les DG sont dans le même état d’esprit que moi lorsque vient le temps de penser à Campbell. Ils ont besoin d’être convaincus.

Selon moi, il n’y aucun doute qu’Andrei Vasilevskiy obtiendra à nouveau le bénéfice du doute. Le gardien du Lightning de Tampa Bay a été finaliste lors des quatre dernières saisons (il l’a gagné en 2019) et il faut anticiper que ce soit à nouveau le cas cette année compte tenu de son rendement impressionnant.

J’aime aussi le travail du gardien Igor Shesterkin avec les Rangers de New York. Il présente des statistiques dignes d’un gagnant du trophée Vézina. Il ne faut pas oublier non plus Frederik Andersen (Caroline), Jusse Saros (Nashville) et Tristan Jarry (Pittsburgh) qui se démarquent.

Mais Jack Campbell, gagnant du trophée Vézina ? Vraiment ? Il faudra s’y faire s’il continue de jouer comme il le fait.