LNH

Tippett blâme Koskinen publiquement

Publié | Mis à jour

Dave Tippett a critiqué publiquement Mikko Koskinen, lundi, à New York.

L’entraîneur-chef des Oilers a tenu son gardien responsable de la 10e défaite en 12 matchs de son équipe, cette fois par la marque de 4-1 contre les Rangers.  

«Nous avons bien fait beaucoup de choses ce soir, mais notre gardien n’a pas été très bon, a-t-il déclaré en point de presse. De plus, nous n’avons pas envoyé assez de rondelles au filet pour espérer revenir dans le match.»

Au moment de rencontrer les médias, Tippett n’avait surtout pas digéré l’erreur commise par Koskinen en début de match. Sa bourde derrière son filet a permis à l’attaquant québécois Alexis Lafrenière d’ouvrir la marque.

«C’était une erreur brutale. Il faut dire les choses telles qu’elles sont. Nous jouions bien, c’était une erreur brutale», a répété Tippett. Jugez par vous-même ici:

BUT D'ALEXIS LAFRENIÈRE -

Problèmes de gardiens

Koskinen a obtenu la majorité des départs cette saison (19 sur 33) puisque le numéro un, Mike Smith, a été longuement embêté par une blessure. Il ne s’est cependant pas montré à la hauteur des attentes, comme en témoignent sa moyenne de 3,19 buts accordés par match et son taux d’efficacité de ,900.

Smith a toutefois été encore pire, affichant une moyenne de 3,91 et un pourcentage d’arrêts de 89,7% en cinq matchs. 

Les Oilers se classent d’ailleurs au 31e rang de la LNH depuis le 1er décembre avec 48 buts alloués en 13 rencontres. Ils n’ont signé que trois victoires durant cette séquence. 

«Nous faisons face à beaucoup d’adversité dernièrement, a reconnu Tippett. Nous en apprenons beaucoup sur notre équipe. Nous n’avons pas joué aussi bien que nous le souhaitions, alors il y a beaucoup de choses à améliorer.»

Malgré leurs récents insuccès, les Oilers participeraient aux séries éliminatoires si celles-ci s’amorçaient aujourd’hui. Ils détiennent actuellement le statut de deuxième équipe repêchée avec leur récolte de 38 points en 33 rencontres (dossier de 18-13-2). 

Les Rangers prolongent les malheurs des Oilers -