Crédit : AFP

MLS

Insigne de plus en plus en près du TFC

Publié | Mis à jour

Le Toronto FC aurait délié les cordons de sa bourse pour attirer l’attaquant italien Lorenzo Insigne en Major Soccer League (MLS).

Mardi, le réseau Sky Sport avançait que l’athlète de 30 ans avait paraphé une entente de cinq ans et demi d’une valeur annuelle de 16,5 millions $ avec la formation de la Ville Reine. Un boni de signature d’environ 6,5 millions $ aurait également été offert au joueur vedette.

Cela ferait de lui le joueur le mieux rémunéré de l’histoire de la MLS. Pour l’instant, c’est Zlatan Ibrahimovic qui détient le record du circuit, lui qui a fait 7,2 millions $ en 2019 dans l’uniforme du Galaxy de Los Angeles.

Le contrat entre Insigne et le TFC s’amorcerait en juillet prochain, à la suite de la conclusion de sa présente entente avec Naples, en Série A.

En 2020-2021, l’Italien a établi un sommet en carrière avec 19 buts. Cette année, il a marqué quatre filets et ajouté cinq passes décisives en 15 apparitions dans la meilleure ligue de son pays natal. Dans ce circuit, il a réussi 107 buts et fourni 85 mentions d’aide en 357 rencontres.

Sur la scène internationale, Insigne a été l’un des acteurs du sacre de la Squadra Azzurra à l’Euro 2020. Il a inscrit 10 buts en 53 apparitions avec la sélection nationale italienne en carrière.

Un trio d’Italiens en attaque?

Toujours selon Sky Sport, le Toronto FC aurait aussi de l’intérêt pour l’attaquant Andrea Belotti, qui évolue présentement avec le Torino FC. Rappelons également que la formation canadienne serait en négociation avec l’avant Sebastian Giovinco pour que ce dernier effectue un retour avec l’équipe en 2022.

«La fourmi atomique» a porté l’uniforme du TFC de 2015 à 2019. L’athlète de 34 ans avait grandement contribué à la première coupe MLS de l’histoire du club en 2017 et avait été sélectionné comme joueur par excellence du circuit nord-américain en 2015.

«C’est ce que je souhaiterais, mais je pense que cela sera difficile», a déclaré Giovinco au réseau Italian Football TV, lorsqu’il a été questionné sur la possibilité de former un trio d’attaquants avec ses compatriotes Insigne et Belotti.

Giovinco a déclaré à de nombreuses reprises qu’il souhaitait être de retour dans l’uniforme du TFC, spécifiant même au quotidien «Toronto Star» qu’il ne voulait rien savoir des offres des autres équipes.

En 2021, le Toronto FC a connu une saison de misère. Il a maintenu un dossier de 6-10-18, ce qui lui a valu l’avant-dernier rang du classement général de la MLS. L’organisation a récemment montré la porte de sortie à plusieurs de ses dirigeants et a embauché Bob Bradley à titre d’entraîneur-chef et de directeur sportif.