Crédit : AFP

Soccer

Le Jagr du soccer

Publié | Mis à jour

À bientôt 55 ans, Kazuyoshi Miura, star du football japonais, va continuer à fouler les pelouses de 4e division japonaise révèle dimanche la presse locale. 

Le joueur, surnommé "King Kazu", s'entraîne actuellement à Osaka et espère jouer jusqu'à 60 ans. Un souhait qui pourrait bien se réaliser puisqu'il devrait rejoindre le club des Suzuka Point Getters en Japan Football League (JFL), dirigé par son frère ainé.

Miura fêtera ses 55 ans en février, un chiffre symbolique, identique à son total de buts avec la sélection japonaise (55 en 89 sélections).

"L'équipe est presque à 100% en accord avec mes souhaits" a confirmé le joueur à la presse locale, lui qui avait déjà à la mi-décembre revendiqué avoir "toujours la passion".

"Je veux un club avec une vision claire, capable de jouer la montée".

L'an dernier, Miura avait déjà amélioré son record de footballeur le plus âgé du Japon en évoluant en J-League (D1) pour le Yokohama FC , qui serait revenu à la charge pour cette saison. Mais il n'a joué qu'une seule minute et l'équipe a terminé dernière du championnat (pas de relégation).

Reconnu comme l'un des joueurs asiatiques les plus populaires dans les années 90, Miura, qui aura 55 ans le 26 février, avait débuté sa carrière professionnelle dans le club brésilien de Santos en 1986. Il a aussi porté les maillots du Genoa (Serie A), du Croatia Zagreb et du FC Sydney, marquant 222 buts en 853 matches professionnels.

Véritable légende au Japon, il a pourtant été écarté de l'équipe qui a disputé sa première Coupe du monde en 1998 en France. Il s'est consolé en devenant aussi international de football en salle, en 2012, à 45 ans.