TENNIS ATP CUP

Crédit : AAPIMAGE via Reuters Connect

Tennis

Félix et le Canada s’inclinent d’entrée

Publié | Mis à jour

Félix Auger-Aliassime a amorcé la nouvelle saison par deux revers à ses premiers matchs de simple et de double de la Coupe ATP, disputés tôt dimanche à Sydney, en Australie.

Le Canada a ainsi perdu 3 à 0 son premier duel de la compétition par équipes, face aux États-Unis.  

Brayden Schnur (238e mondial), qui disputait le premier simple en remplacement de Denis Shapovalov, s’est sèchement incliné 6-1 et 6-3 devant le géant John Isner, 24e joueur au monde. 

Nommé capitaine de la délégation canadienne, Félix a pour sa part perdu 6-7 (6), 6-4 et 6-4 devant Taylor Fritz, 23e raquette mondiale. 

Le Québécois, 11e sur l’ATP, avait pourtant trimé dur pour enlever la première manche. Il a effacé quatre balles de manche au bris d’égalité. 

«J’étais vraiment fâché après la première manche, et pas seulement en raison du bris d’égalité, a commenté l’Américain hier [dimanche]. J’ai aussi eu de nombreuses chances de bris [quatre, contre une pour Auger-Aliassime]. J’avais l’impression que je méritais de gagner.» 

Mais Fritz n’a pas laissé filer les deux manches suivantes. 

«Même si j’ai perdu le premier set, j’avais l’impression que je ne pouvais pas jouer mieux que ça, a-t-il ajouté. Alors je me suis concentré là-dessus.» 

Le retour de «Shapo»  

Déclaré positif à la COVID-19 lors de son arrivée à Sydney, à Noël, Shapovalov a repris l’entraînement il y a quelques jours. 

La 14e raquette au monde était encore trop fatiguée pour jouer le premier simple, mais il a disputé le double aux côtés de son bon ami Félix. 

Dans ce match sans importance – les États-Unis étant déjà en avance 2 à 0 –, la paire a baissé pavillon 6-4 et 6-4 devant Fritz et Isner. 

«On est heureux que Denis nous ait rejoints à temps, a dit vendredi Félix, dans une conférence de presse avant le début du tournoi. Ç’a été serré, alors on est contents qu’il soit disponible pour les premières rencontres.» 

«Un événement cool»  

Capitaine Félix ne semble pas trop stressé par son rôle. 

«J’ai été nommé en remplacement de Peter [Polansky], qui a dû s’absenter pour des raisons personnelles», a-t-il expliqué. 

«Ça ne change pas grand-chose à ma préparation. Je vais regarder les matchs de Denis et quand ce sera le temps de me préparer pour les miens, je le ferai, a-t-il poursuivi. Ce n’est pas un rôle où j’aurai de grandes décisions à prendre.» 

Mais le Québécois se dit heureux de prendre part au tournoi aux côtés de ses amis. 

«C’est un événement cool, que j’aime. Je suis content qu’il soit de retour. C’est bon pour le sport et pour nous de commencer l’année ainsi.» 

Le Canada affrontera maintenant la Grande-Bretagne de Cameron Norrie et de Daniel Evans, demain. Ces derniers ont battu l’Allemagne 2 à 1 dimanche.