Crédit : AFP

LNH

Les Stars très à l’aise avec leurs gardiens

Publié | Mis à jour

À en juger par les commentaires de leur directeur général Jim Nill, les Stars de Dallas ne regrettent pas du tout la retraite de Ben Bishop, car ils avaient assuré leurs arrières.

Bishop a annoncé il y a quelques semaines la fin de son parcours professionnel à cause d’une blessure au genou. Toutefois, l’organisation texane s’estime bien servie avec Jake Oettinger et le vétéran Braden Holtby, qui affichent tous deux un taux d’efficacité de ,922. Et c’est sans oublier Anton Khudobin qui reste dans l’équation malgré ses ennuis de la présente saison.

«Quand nous avons pris la décision d’y aller avec quatre gardiens, nous en savions un peu plus au sujet du genou de Ben. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons embauché Braden, a récemment admis le DG au site officiel des Stars. Nous ne savions pas comment Jake allait jouer et je pense que ce fut bien pour lui de retourner dans les ligues mineures pour reprendre le rythme. Il a mis en place ses fondations là-bas. Pour cela, il est devenu un meilleur gardien.»

«Lorsque l’occasion s’est présentée à lui, il était affamé et il l’a saisie, a-t-il ajouté au sujet d’Oettinger. C’est une longue saison et nous faisons face à de nouveaux défis chaque jour, donc il faut s’ajuster et faire de notre mieux.»

Le retour de Khudobin

À propos de Khudobin, qui se retrouve dans la Ligue américaine après avoir mené Dallas à la finale de la Coupe Stanley 2020, Nill s’attend à le voir rebondir. D’ailleurs, sa moyenne de buts alloués de 2,04 et son taux de ,934 après deux duels chez les Stars du Texas sont de bon augure.

«Je pense que nous sommes bien placés avec nos deux gardiens ici. Khudobin se trouve au bon endroit pour retrouver son jeu. Il devait aller en bas et jouer, et c’est ce qu’il fait. C’est un leader et il a la chance de le montrer. Il peut maintenant prouver qu’il est capable de nous aider ou de passer un message au reste de la ligue, a expliqué le DG. C’est un gars qui travaille fort et qui reviendra en force.»

Dans le circuit Bettman cette année, Khudobin a présenté une moyenne de 3,73 et un taux de ,873.