Crédit : AFP

NFL

Ça sent le chant du cygne pour Ben Roethlisberger

Publié | Mis à jour

Selon ses dires, le quart-arrière des Steelers de Pittsburgh Ben Roethlisberger a de fortes probabilités de faire ses adieux aux partisans de l’équipe, lundi soir, au Heinz Field.

En entrevue avec les médias jeudi, «Big Ben» a ouvert la porte à la possibilité de la retraite au terme de la présente campagne. Les siens ont encore deux parties du calendrier régulier à disputer et celle de la semaine d’activités en cours sera leur dernière. Après la visite des Browns de Cleveland, ils se mesureront aux Ravens à Baltimore le 9 janvier.

Aussi, à moins que les Steelers (7-7-1) accèdent aux éliminatoires et aient l’occasion d’évoluer devant leur public par la suite, il pourrait s’agir du chant du cygne du vétéran de 39 ans dont l’avenir dans le football professionnel a largement été évoqué durant les récentes années.

«Je n’offre jamais de garanties ou ne fais de promesses. Ce n’est pas ce que je suis. Cependant, si on regarde la situation dans son ensemble, je dirais que tout pointe en cette direction. Pour la saison régulière, ça pourrait être tout. Je sais que nous avons encore une chance d’accueillir un match éliminatoire ici si les choses tournent en notre faveur et que nous prenons le tout en main. Mais pour ce qui est des parties régulières, ça pourrait être la fin», a-t-il admis.

Pittsburgh occupe le troisième rang de la section Nord de l’Association américaine après avoir été vaincu par les Chiefs de Kansas City la fin de semaine passée. En 2021, Roethlisberger a totalisé 3373 verges par la voie des airs, ainsi que 20 touchés et huit interceptions, tout en ayant complété 65,2 % de ses passes.